Spread the love
hand
Les handballeurs nigérians ont eu du répondant à Cotonou

En mise au vert à Cotonou en prélude à la Coupe d’Afrique des nations (Can) de handball prévue du 17 au 27 janvier 2018 à Libreville (Gabon), le Nigeria a pu se jauger face à une sélection de la ligue du sud (Atlantique/Littoral) du Bénin. Il s’agissait d’une double confrontation amicale entre les deux sélections. Justement, le match retour a été joué samedi 13 janvier dernier au palais des sports du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Un match que le Nigeria a largement dominé (37-20). Les Super Eagles ont visiblement procédé à quelques réglages après un bref détour à Lomé (Togo). En fait, avant de rallier la capitale togolaise, ils avaient disputé le match aller le 10 janvier au hall des arts, loisirs et sports de Cotonou. Un match qui s’était soldé par un score de parité (29-29). Dans l’ensemble, les poulains du duo Aimé Sèbio-Antoine Alladé n’ont pas démérité face à cette impressionnante équipe nigériane attendue face à l’Angola pour sa première sortie dans la compétition continentale.

Euloge Dossou rassuré

Le président de la ligue du sud du Bénin, Euloge Dossou, s’est d’ailleurs montré rassurant. « Il est évident que nous aurions pu mieux faire si nous avions eu plusieurs séances d’entraînement. Je dois vous dire que cette équipe de la ligue s’est entraînée deux fois seulement. Nous devons encourager les joueurs qui nous ont montré qu’avec le travail et le sérieux on peut progresser », a-t-il confié. Pour sa part, le président de la Fédération béninoise de handball (Fbhb), Antoine Bonou, n’a pas caché sa fierté. « Accueillir le Nigeria pour une mise au Bénin, c’est un honneur. C’est la preuve que notre handball est d’un niveau appréciable », a-t-il insisté.

EAB