Spread the love
mahinmi(1)
Ian Mahinmi entouré du ministre Homéky et du président Paraïso

Arrivé au Bénin dans la nuit du mercredi 14 juin 2017, Ian Mahinmi, basketteur français d’origine béninoise, évoluant en Nba aux Etats-Unis, était face à la presse à Cotonou jeudi 15 juin. Le pivot des Wizards a expliqué son implication dans le projet « Bénin Basket Camp » qu’il parraine.

Du mercredi au samedi dernier, Cotonou était un temple du basket-ball. La ville a accueilli le « Bénin Basket Camp », qui réunit des centaines de jeunes passionnés de la discipline. Le mérite revient largement à Ian Mahinmi, star de la Nba, qui est le parrain de l’événement. En conférence de presse dans la soirée de ce jeudi, le pivot de 31 ans des Wizards a dit tout son bonheur de retrouver sa terre d’origine, 29 ans après son précédent passage. Le camp qu’il co-organise avec la Fédération béninoise de basket-ball (Fbbb) vient de son envie de voir le basket-ball décollé au Bénin et de la volonté du président de la Fédération, Alex Paraiso, d’insuffler une nouvelle dynamique à la discipline. Pendant trois jours, Ian Mahinmi a échangé son expérience de très haut niveau avec les jeunes, partagé avec eux les secrets de sa réussite et mis du matériel à leur disposition. Déjà à son cabinet dans la matinée de ce jeudi, Ian Mahinmi a pu compter sur la présence de ministre Oswald Homéky à sa conférence de presse. Le patron des sports du Bénin n’a eu que des mots élogieux à l’endroit de la star de la Nba. « Je l’ai reçu en audience ce matin et on a eu des échanges qui sont allés au-delà du basket-ball… Je lui ai parlé du Programme d’actions du gouvernement dans le sport et il a accepté en être un ambassadeur. J’en suis honoré », a-t-il confié. Les honneurs sont encore plus pour la Fédération béninoise de basket-ball. Son président Alex Paraiso, qui a été l’acteur majeur de la venue de Ian Mahinmi au Bénin, est fier de cette visite de la star au Bénin : ‘’On va voir avec lui comment grâce à sa fondation on peut donner le goût du basket aux jeunes, et leur montrer qu’on peut réussir dans ce sport. Cela va permettre à nos jeunes qui ont du talent d’avoir une bonne exposition… Cela arrange notre équipe nationale ».
Abib Ishola Arouna