Spread the love

parakouLe maire Charles Toko, à la tête d’une délégation composée des cadres de la mairie, et des autorités de l’Université de Parakou, séjourne depuis le mercredi 7 novembre 2018 à Orléans en France. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la ville d’Orléans et celle de Parakou.

Trois principaux objectifs visent le voyage du Numéro 1 de Parakou dans l’hexagone. Selon Fidèle Sinagorigui, Directeur de la prospective, chargé des relations extérieures à la mairie de Parakou et membre de cette délégation. A l’en croire, il s’agira pour le maire de la Commune de Parakou, chef de la délégation, de dynamiser ce partenariat qui  célèbre ses noces d’argent cette année, de faire le bilan de la convention 2016-2018 entre Parakou et Orléans,  d’échanger sur les actions de la nouvelle convention 2019-2021 puis d’échanger autour des axes de partenariat entre l’Université de Parakou et celle d’Orléans. Aussitôt foulée le sol français, la délégation municipale a eu droit,  mercredi dernier, à trois différentes séances de travail avec leur hôte d’Orléans. La première a permis à Charles Toko et son équipe de présenter l’état d’avancement de l’action eau et assainissement qui se mène à Parakou par l’Agence de l’eau d’Orléans,  partenaire financier  de ce volet. La seconde s’est focalisée sur l’association de rugby club d’Orléans qui avait séjourné à Parakou en mai passé. La dernière séance de la première journée de la visite a porté sur le programme d’échange épistolaire entre les Collèges d’enseignements généraux  d’Albarika et « Roger Lafia »  de Parakou et le Lycée «Alain Fournier » de la ville d’Orléans. De ces trois rencontres, il ressort que le taux de réalisation physique  des actions est évalué à 78% contre 76% de décaissement. Au titre des actions phares  menées à Parakou dans le cadre de l’eau et assainissement, on peut noter la réalisation de 08 forages équipés de pompes à motricité humaine, la réhabilitation de 56 forages, la formation des artisans réparateurs et délégataires, l’acquisition des pièces de rechange, l’organisation des promoteurs de Pure Water et la réalisation d’un documentaire sur l’eau. S’agissant de la promotion des activités sportives dans la Commune de Parakou, l’Association  rugby club d’Orléans a partagé avec les jeunes universitaires de Parakou plusieurs expériences dans ce cadre lors de leur séjour dans la cité des Koburu. Par rapport au programme d’échange épistolaire, les choses n’ont véritablement pas marché comme prévu. Des recommandations ont été faites pour dynamiser ce volet du partenariat. C’est aussi l’occasion pour le maire Charles Toko d’inviter les investisseurs d’Orléans à s’investir à Parakou pour créer d’emplois à la jeunesse.

Z.T
(Br Borgou-Alibori)