Spread the love

Photo de famille des participants à la formationL’Ong Divine connexion worldwide a organisé mercredi 7 novembre 2018, à la Résidence des Elus d’Allègléta, une formation des enseignants sur le thème : « Comment encadrer un apprenant atteint d’albinisme en situation de classe ? ». Cette activité s’inscrit dans le dans le cadre du Projet de parrainage des écoliers atteints d’albinisme (Ppeaa2).

Ils étaient 27 enseignants et directeurs d’écoles venus de Cotonou, Calavi, Ekpè, et de Zè, qui ont été entretenus sur « Comment encadrer un apprenant atteint d’albinisme en situation de classe ? ». La rencontre a été animée par Houètèhou C. Franck Hounsa, président de l’Ong Divine connexion worldwide. Il a été appuyé par Amélie Delphine Akplogan Massessi. C’est le « Guide rapide des éducateurs et enseignants des apprenants atteints d’albinisme édité par l’Ong Under The Same Sun qui a servi de support à cette conférence. Entre autres objectifs de cette formation, est question de permettre à l’apprenant de faire moins d’efforts pour lire, de s’assurer que le tableau est bien noirci pour permettre le contraste « blanc sur noir », d’ utiliser la technique de mentorat par les pairs en demandant à l’un des amis de l’apprenant atteint d’albinisme de bien vouloir l’aider en lui passant son cahier et de sensibiliser la classe sur l’albinisme et punir les apprenants qui persistent à discriminer leur camarade atteint d’albinisme. La séance vise également à éviter à l’apprenant des activités pouvant l’exposer au soleil. Dans son mot de bienvenue, Houètèhou C. Franck Hounsa, président de l’Ong Divine connexion worldwide a remercié les participants et le Rotary Club de Cotonou le Nautile pour la confiance placée en son institution. Pour sa part, Berthe Cakpossa, représentant le Rotary Club de Cotonou le Nautile, a aussi remercié les enseignants et l’Ong Dcw pour avoir accepté d’investir dans la vie des écoliers et élèves atteints d’albinisme. Elle a aussi profité de l’occasion pour présenter le Club. Selon les participants, de pareilles formations ne devraient pas se limiter qu’à Cotonou et environs ou encore qu’aux enseignants ayant dans leurs classes un apprenant atteint d’albinisme, car les enseignants peuvent rencontrer au cours de leur carrière une personne atteinte d’albinisme à tout moment et devront s’y préparer. Elle fait suite à la distribution des fournitures scolaires aux apprenants atteints d’albinisme qu’encadrent ces mêmes enseignants. Le Ppeaa 2 s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Ong Divine connexion worldwide et le Rotary club de Cotonou Le Nautile. Il vise à améliorer les conditions d’études des écoliers atteints d’albinisme au Bénin afin de faire d’eux à long terme des cadres compétents qui parsèmeront toutes les administrations nationales et internationales. Il est à sa deuxième édition.

Odi I. Aïtchédji