Spread the love
yayi-et-faureLes présidents béninois et  Togolais Faure Essozimna Gnassingbé veulent lutter contre le délestage et la pénurie de l’énergie électrique dans leurs pays respectifs. Le samedi 26 décembre  dernier, ils  sont allés  lancer  les travaux  de construction du barrage  hydroélectrique d’Adjarala à Kpélizi  dans la commune d’Aplahoué. Au cours de la pose de  la première pierre de construction de cette infrastructure, les deux présidents ont montré aux populations, les avantages  de cette dernière dans la vie économique de leurs Etats.  En effet,  situé à 97 kilomètres en aval de l’aménagement hydroélectrique de Nangbéto  sur le fleuve mono, la construction de ce site d’Adjarala entre dans le cadre du projet d’aménagement du fleuve Mono. Dans ses propos,  le directeur général de la Ceb, Salifou Djibril, a présenté les caractéristiques de l’ouvrage. Selon lui, ce projet, permettra au Togo et au Bénin de disposer d’une capacité énergétique supplémentaire de 147 Mw. Aussi, permettra-t-il, selon les deux présidents, de mieux réguler le cours du fleuve Mono et de valoriser les réserves d’eau du barrage de Nangbéto situé en amont du site d’Adjarala. A noter que ce projet est financé par Eximbank-Chine à  hauteur de 266 milliards de francs Cfa et sera exécuté par  l’entreprise chinoise de renommée internationale, Sinohydro.
Cocou Hounkpè
(Br Mono-Couffo)