Spread the love

Houssou 2Depuis lundi 1er octobre 2018, une délégation béninoise conduite par le ministre de l’Energie prend part, en Inde, à la première Assemblée générale de l’Alliance solaire internationale (Asi). A cette occasion, Jean-Claude Houssou a exposé à ses pairs les ambitions du gouvernement du président Patrice Talon en matière d’énergies renouvelables.

Le Bénin s’engage à développer les énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’a fait savoir le ministre de l’Energie à la première Assemblée générale de l’Alliance solaire internationale (Asi). A la tribune, Jean-Claude Houssou a clairement présenté les atouts et les ambitions du Bénin dans le domaine de l’énergie électrique en général, et de celui des énergies renouvelables en particulier. A l’en croire, le Bénin qui dispose d’un grand potentiel d’ensoleillementne peut se permettre de ne pas en profiter. Et l’Alliance solaire internationale (Asi) reste un large creuset, une opportunité que le Bénin doit saisir. « Le Chef de l’Etat béninois, le Président Patrice Talon, fait de la question Energie une priorité. Ce qui s’explique par les 760 milliards de FCfa prévus pour ce secteur dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag 2016-2021). Sans oublier que les énergies renouvelables (solaire, biomasse…) contribueront à donner un caractère responsable et engageant à notre mix énergétique qui doit occuper une place importante dans le développement socio-économique de notre pays », a-t-il martelé. En marge de cette rencontre internationale, le Numéro 1 de l’Energie au Bénin a pris des initiatives salutaires à travers des échanges, des rencontres, avec les homologues de la sous-région Ouest-africaine présents en Inde. C’est le cas de l’entretien qu’il a eu avec son homologue du Niger. En plus de la coopération dans le cadre de l’Alliance solaire internationale, les questions relatives au fonctionnement du Réseau des Ministres de l’énergie de la Cedeao, dont le Niger assure le Secrétariat Général et le Bénin, la Présidence, ont été abordées. Au cours des échanges, il a été également question du prochain sommet international pour le développement de l’électricité en Afrique (Side-Africa) qui se tiendra en décembre prochain à Cotonou. Avant ces échanges fructueux avec son homologue du Niger, le ministre béninois de l’Energie a reçu le Directeur général par intérim de l’Alliance solaire internationale, puis le Directeur général de l’Institut national de l’énergie solaire (Ines). Au centre des débats, les différents projets et les dispositions prises pour une bonne tenue de l’Assemblée générale. Le ministre Houssou a également rencontré ses homologues du Togo et de la Côte d’Ivoire notamment sur les questions des dettes de la Ceb vis-à-vis de la Cie, puis participé à une séance de travail avec le ministre français de l’Ecologie et de la transition énergétique, le ministre togolais et le représentant du Mali.

 Joël Samson Bossou