Spread the love
Talon Porto-Novo
Le chef de l’Etat vit sa foi catholique

Le Chef de l’Etat, Patrice Talon, a partagé des instants de communion avec les fidèles de l’Eglise catholique de Porto-Novo hier dimanche 7 janvier 2018. Il s’est rendu dans la capitale avec son épouse, pour célébrer avec les fidèles de sa terre d’alliance, l’édition 2018 de l’Epiphanie.

Style effacé à bord d’un véhicule discret, le Chef de l’Etat, Patrice Talon, ne s’est pas entouré de tintamarre hier dimanche. Les fidèles étaient à mille lieux de le réaliser. et pourtant, c’était  bien lui. Patrice Talon et son épouse tout de blanc vêtus descendent du véhicule et entrent comme tout fidèle ordinaire dans l’église. Le public ne comprenait pas grand-chose. Certains fidèles n’ont même pas constaté l’arrivée du couple présidentiel. Les invités surprises prennent place devant et le père célébrant démarre un peu comme d’ordinaire son office. Au cours de son homélie, il a expliqué en détail le mystère de la naissance du Christ sauveur. Il a également insisté sur le sens de l’amour du Christ et du prochain. Studieux et concentré, celui  sur qui pèse la destinée du Bénin a suivi de bout en bout le message ô combien inspirant du prêtre. A chaque étape de culte, il a laissé tressaillir sa foi comme tout chrétien. Une dévotion qui s’est exprimée surtout pendant l’étape solennelle de l’eucharistie. A ce niveau encore, l’humilité de l’homme s’est révélée. Comme tout le monde, il a fait le rang et s’est présenté pour recevoir l’hostie. Patrice Talon et son épouse se sont communiés, signe de dévotion et d’appartenance à l’Eglise romaine. L’autre signe de respect affiché par l’homme, c’est l’absence d’orgie et de culte de la personnalité comme on est habitué par le passé. Au cours de l’eucharistie ce dimanche, le Chef de l’Etat a montré que ce temps est révolu. A travers l’eucharistie d’hier, a-t-il mis fin aux rumeurs des fosses d’aisance distillées par certains politiques.

 AT