Spread the love

talonLe Chef de l’Etat tient à faire de son pays la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici 2021. C’est pourquoi, en partenariat avec l’Oif, il a décidé de mettre en place le Réseau des ministres de l’Economie numérique des pays membres de cet espace. L’annonce a été faite à la presse, mercredi 14 mars 2018, par les ministres Aurélie Soulé Zoumarou et Aurélien Agbénonci.

Le secteur du numérique est porteur d’activités économiques créatrices de valeurs et d’emplois. Le président Patrice Talon y croit fermement, et dans sa vision de révéler le Bénin au monde, il multiplie les initiatives. La dernière en date est la mise en place du Réseau des ministres de l’Economie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif). Cette idée a germé lors de la visite au Bénin Michaëlle Jean en décembre 2017. Avec cette décision de mise en place du Réseau des ministres de l’Economie numérique des pays membres de l’Oif, il s’agira de créer un creuset de rencontres et d’échanges entre les responsables des départements ministériels en vue d’accompagner les pays concernés dans le développement de l’économie numérique. Selon les conférenciers dont Eric Adja, directeur régional de l’Oif, plusieurs raisons ont motivé la Secrétaire générale de l’Oif à donner son avis favorable. La première est que, l’Oif, dans sa stratégie de réaliser le projet « francophonie numérique » d’ici 2020, est appelée à contribuer au renforcement des capacités en vue de l’élaboration de stratégies nationales favorisant la créativité et l’innovation en matière d’applications, d’outils et de services numériques en faveur des différents secteurs d’activités. La seconde,  à en croire la ministre Aurélie Soulé Zoumarou, c’est parce que le Numéro 1 de l’Oif a été impressionné par les projets inscrits au Pag.

 Joël Samson Bossou