Spread the love

assembleePrévus pour s’ouvrir hier,  jeudi 19 juillet 2018, les travaux de la première session extraordinaire de l’Assemblée nationale ont été reportés à mardi prochain. La raison essentielle est que la commission des lois n’a pas encore déposé son rapport sur l’étude de la proposition de loi portant réforme du système partisan. Les 52 députés présents ont estimé qu’il importe de leur donner jusqu’à mardi prochain pour s’apprêter. Dans le même cadre, le gouvernement a également sollicité du Parlement l’ouverture d’une session extraordinaire pour connaître de trois dossiers. Il s’agit notamment d’une proposition de loi et de deux projets de ratifications, que sont le projet de loi portant autorisation de l’accord de financement signé le 19 avril 2018 entre la République du Bénin et le fonds nordique de développement (Ndf) dans le cadre du projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (Waka-Resip), du projet de loi portant autorisation de l’accord de financement signé à Washington le 21 avril 2018, entre la République du Bénin et l’Association internationale de développement (Aid) dans le cadre du projet d’investissement de Résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (Waka-Resip) et enfin de la proposition de loi portant enregistrement à titre dérogatoire à l’Etat civil. Selon une communication faite par le président de l’Institution, Me Adrien Houngbédji, la session extraordinaire de l’Assemblée nationale pourrait se tenir le mardi prochain.

 Martin Aïhonnou

(Coll)