Spread the love

GbenonchiLe député Gérard Gbénonchi (photo) a usé de son droit constitutionnel pour interpeller le gouvernement sur le projet d’extension et de densification du réseau à fibre optique. Il demande au gouvernement le niveau d’exécution de la phase en cours et les raisons pour lesquelles, les actions engagées ne couvrent-elles pas l’ensemble du territoire national. Lire ci-dessous, son questionnaire.

 Question orale sans débat au gouvernement

 Objet : Le projet d’extension et de densification du réseau à fibre optique

 Dans la perspective d’atteindre un taux de couverture des services Internet de 80% d’ici à 2021, le Gouvernement est en train de mettre en œuvre le Projet de déploiement de l’Internet haut et très haut débit. La première phase de ce projet affiche un taux de réalisation supérieur à 77% au 31 janvier 2018. Mais une vingtaine de communes sur les soixante-dix-sept (77) n’est pas prise en compte par cette phase. Afin de corriger cet état de chose, le Gouvernement a envisagé une extension du projet aux fins de :

rapprocher davantage la fibre optique des populations par la densification des réseaux métropolitains de certaines villes du bénin ;

sécuriser le réseau existant entre certaines villes ;

renforcer et étendre le réseau Lte de Bénin Télécoms Services qui passera de cent huit (108) à cent trente-trois (133) sites ;

raccorder certains sites de la Télévision numérique terrestre (Tnt) se trouvant sur le tracé du projet.

Cette initiative du Gouvernement est à saluer tant elle permet la concrétisation d’un pan important du Programme d’actions du gouvernement à travers la réalisation du Projet de développement des infrastructures de Télécommunication et des Technologies de l’Information et de laCommunication (Pdi2t).

 Le gouvernement a rendu compte de l’état d’avancement de ses actions en la matière lors du compte-rendu du Conseil des ministres tenu le 11 avril 2018. Elles concernent l’ensemble du territoire national à l’exception des départements du Couffo et du Mono.

Afin de répondre aux inquiétudes des populations de ces régions, il est demandé au gouvernement, en application de l’article 109 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, de fournir à la Représentation nationale, les réponses relatives aux questions ci-après:

1. Combien de Communes sur les vingt (20) restantes sont-elles prises en compte par la présente phase d’extension et de densification du réseau à fibre optique ?

 2. Après la présente phase d’extension, combien de communes resterait-il pour que les soixante-dix-sept (77) Communes du Bénin soient prises en compte ? Les citer nommément.

 3. Pour quelles raisons les actions engagées ne couvrent-elles pas l’ensemble du territoire national ?

 

Fait à Porto-Novo, le 26 avril 2018

 Gbenonchi Gérard