Spread the love

amoussou-nagoFace à la question : « pour on contre le report des élections locales et communales » les partis et alliances de partis de l’opposition réunis au sein de la coalition baptisée Forces démocratiques ont décidé d’adopter une position commune devant la Céna qu’ils rencontrent ce jour. Hier, ils étaient en concertation à Cotonou chez le président de l’Assemblée nationale Mathurin Coffi Nago.

Quelle est la position de l’opposition au sujet de la question du report des élections locales et communales ? La question a été largement débattue hier, mardi 12 mai entre les partis et alliances de partis qui ne sont pas d’accord avec le régime en place. Sous l’égide du président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago, ils ont tenu une rencontre de concertation en vue de dégager une position commune. L’Union fait la Nation (Un), le Parti du Renouveau démocratique (Prd), l’Alliance Renaissance du Bénin- Réveil patriotique (Rb-Rp), l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And), les Forces démocratiques unies (Fdu), l’Alliance pour un Bénin triomphant (Abt), l’Alliance Soleil dont les leaders ont pris part à cette concertation, mais les discussions n’ont pas abouti à un consensus. Cependant, le «Non» à un report l’emporterait sur le «Oui». Par exemple, le Fdu, l’Alliance Soleil, l’Abt ont été catégoriques pour dire non au report des élections mais estiment que leur position ne doit pas être séparée de celle de toute la coalition des forces démocratiques qui parlera d’une seule voix ce jour devant le bureau de la Cena. A écouter les uns et les autres, personne ne veut réellement militer en faveur du report, mais ils se montrent préoccupés par la qualité et la bonne organisation des élections. Les raisons avancées par la Cena pour demander le report paraissent objectives aux yeux de l’Union fait la Nation, ce qui n’a pas empêché les unionistes de se demander si la Commission est réellement en difficulté. Beaucoup de questions sont restées sans éclaircissement. Après quelques divergences de points de vue, les Forces démocratiques ont décidé qu’au cours de la rencontre de ce jour, de demander à la Cena, jusqu’à quelle date elle sera prête. C’est en fonction de la réponse que les forces de l’opposition exprimeront leur position officielle. D’ores et déjà, la grande tendance ne penche pas en faveur du report.

 Reporter : le combat quotidien du régime

Pendant que les Forces démocratiques ne voient pas d’un bon œil que les élections locales et communales soient décalées du 31 mai, la Fcbe, parti du chef de l’Etat, sans réfléchir y est entièrement favorable. Une position qui a révélé une fois encore, selon certains observateurs, les intentions du régime de ne pas organiser les élections locales et communales. Un vieux rêve de Yayi Boni qui tombe à pic. En difficulté sur le terrain au regard des résultats des élections législatives du 26 avril 2015, et éclaboussé par le scandale des fonds détournés à la Direction de l’eau, le président de la République traverse une période critique qui risque de coûter encore plus cher à son parti lors des élections locales et communales. C’est pour quoi, il tire la ficelle du report, le temps que les Béninois oublient non seulement les scandales qui éclaboussent son régime, mais aussi les évènements des 04 et 06 mai 2015 à Cotonou.

 Fidèle Nanga