Spread the love

paixPatrice Talon n’a pas encore déçu le monde. Au contraire, le Chef de l’Etat a toujours des partisans acquis à sa cause. Ces derniers ont tenu, mercredi 3 octobre 2018, à lui manifester leur soutien dans l’une des salles de la Bourse du travail à Cotonou. Venus de tous les arrondissements de la ville, femmes, hommes et enfants ont massivement répondu à l’appel de la coordination des jeunes du Littoral.  Sur une grande banderole, on pouvait lire, « Journée de réflexion et d’appel à mobilisation. Décryptage et avertissement : les Cca et Ccc du littoral face à l’actualité socio-politique. » Selon René Manzo, président du Comité d’organisation, il était temps de réagir face aux intoxications dont est victime le gouvernement et son chef. Pour lui, malgré les débordements dont l’exemple patent est l’initiative de Nikki, il ne faut pas verser dans la haine. « Nous ne verserons pas dans la haine, ni dans les discours ethniques et clivants », a-t-il déclaré. Tour à tour, plusieurs personnalités vont se succéder après pour expliquer à la foule la politique du chef du gouvernement. Entre autres, Gaston Zossou, Armand Gansè, et Aubin Adoukonou, vont inviter les Béninois, du Nord au Sud, à cultiver la paix et la patience. Pour eux, les œuvres réalisées par l’équipe gouvernementale, ainsi que les nombreuses autres attendues ou en cours de réalisation, sont le signe que Patrice Talon est l’homme de la situation. Afin de répondre aux jeunes de l’initiative de Nikki, ils projettent une géante marche pacifique   le samedi prochain dans la ville de Cotonou.

JPM