Spread the love
anpe
Vue partielle des participants

La technologie évolue, l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) aussi. Pour mettre fin aux tracasseries que rencontrent ses usagers que sont les employeurs et les demandeurs d’emplois, elle a conçu une plateforme électronique dénommée Sic@ qui a été lancée, mardi 15 mai 2018, à Bénin Marina hôtel à Cotonou.

L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) se conforme aux exigences de la modernité. Sous le leadership du directeur général Urbain Amégbédji, elle vient de mettre en place une plateforme d’intermédiation sur l’emploi. Son nom, Sic@. Il s’agit d’un système d’information des clients de l’Anpe. Sa conception s’inscrit dans la vision du ministère des petites et moyennes entreprises d’utiliser les moyens technologiques pour faciliter l’accès de ses services à ses usagers et de les prendre efficacement en charge. En concevant cet outil révolutionnaire, l’idée est de mettre fin aux tracasseries et difficultés de ses usagers que sont les demandeurs d’emplois, les employeurs, du secteur public comme du secteur privé, les Organismes non gouvernementaux, les Partenaires techniques au développement. D’énormes possibilités qu’offre le numérique ont été intégrées à la plateforme Sic@ pour faire profiter aux jeunes diplômés sortis des universités du Bénin les opportunités de travail que génère l’environnement digitalisé disponible aussi bien au Bénin qu’à l’international. Ces offres d’emploi sont relatives au Big Data, au développement web et mobile, à l’intelligence artificielle, au Machine learning, etc. Ainsi donc, la plateforme Sic@ est un soulagement, car elle permet aux demandeurs d’emplois, où qu’ils se trouvent, de se faire enregistrer dans la base de données de l’Agence nationale pour l’emploi. De même, c’est le moyen par lequel l’Agence pourra disposer des informations utiles et indispensables pour leur accompagnement et insertion. Etant donné que les Tic dans les Services d’emploi publics (Sep) doivent être utilisées autant pour améliorer la qualité de l’offre des prestations que pour doter les jeunes des compétences numériques demandées par le marché du travail, la plateforme prend en compte l’inscription/enregistrement des demandeurs d’emploi, l’intermédiation entre l’offre et la demande d’emploi, l’accompagnement à l’entrepreneuriat…

Kérékou et Amégbédji : même combat

Fier d’avoir donné jour à cet outil important, le directeur général de l’Anpe promet d’en faire plus. « Je voudrais rassurer les uns et les autres que Sic@ suivra l’évolution de la technologie. D’ores et déjà,  elle va intégrer les capacités d’analyse du Big data et l’intelligence artificielle pour un meilleur profilage de ses cibles et être un véritable instrument de décision au service de l’Anpe et du gouvernement », a promis Urbain Amégbédji. Et pour poursuivre cet immense chantier, il a souhaité la collaboration des autres institutions nationales et internationales en vue d’obtenir, à terme, des outils adéquats qui permettent d’anticiper sur les données du marché du travail et la question de l’orientation et de l’accompagnement des jeunes dans les métiers d’avenir. Lançant la plateforme, le ministre des petites et moyennes entreprises a salué le sens de responsabilité et d’innovation dont fait montre le Service public d’emploi du Bénin en décidant d’utiliser les outils numériques pour mieux servir les chercheurs d’emplois qui commencent par désespérer. Toutefois, Modeste Kérékou a tenu à préciser que cet outil ne va pas créer l’emploi. Au contraire, la plateforme Sic@ va véritablement révolutionner les pratiques et permettre une meilleure prise en charge des chercheurs d’emplois.

J. S. B.