Spread the love

buhari-et-talonLe Chef de l’Etat du Bénin, Patrice Talon et son homologue du Nigéria, Muhammadu Buhari, ont procédé ce mardi 23 octobre 2018, à l’inauguration du poste de contrôle juxtaposé (Pcj) de Sèmè-Kraké. D’un coût de 13 milliards, le projet lancé depuis octobre 2014, a été financé par l’Union Européenne. Elle entre dans le cadre du programme de facilitation des transports et transit routier. A l’entame de la cérémonie, le président de la commission de la Cédéao, Jean Claude Brou, est revenu sur l’importance de ce poste de contrôle juxtaposé entre le Bénin et le Nigéria. A son avis, il vise à faciliter les formalités de commerce et de transit, la circulation des personnes et des biens au plan économique. Il a été ensuite renchérit par le président du Bénin  Patrice Talon, qui estime que les performances policières et douanières des deux pays seront améliorées. « Les citoyens nigérians et béninois auront une vie plus facile en traversant la frontière »,a-t-il ajouté. Quant au président nigérian, il  s’est réjoui de l’inauguration d’un poste de contrôle juxtaposé qui va rapprocher les peuples du Bénin et du Nigéria tout en facilitant le transport et le commerce entre les deux Etats. A noter que la coupure du ruban, le dévoilement de la plaque inaugurale et la simulation des formalités au poste de contrôle ont mis fin à la cérémonie.

Léonce Adjévi