Spread the love

dandiLe professeur Dandi Gnamou après sa nomination à la haute cour de justice comme conseillère a toujours gardé ses postes de responsabilité à l’Université d’Abomey-Calavi. Elle était chef de département de droit public et secrétaire permanent du comité sectoriel scientifique, sciences juridiques politiques et administratives. Un cumul de poste que le doyen de ladite faculté Joël Aïvo a dénoncé et qui a contraint Dandi Gnamou à donner sa démission à travers une lettre en date du 30 avril 2018. Dans cette correspondance, l’agrégée de droit déplore la pression qu’elle a subit de la part de ses collègues en notifiant qu’elle ne recevait pas une rémunération à ces deux postes de responsabilité à l’Université d’Abomey-Calavi.

Marcus Koudjènoumè