Spread the love

élèvessecondairesTrois classes ont été fermées pour le compte de cette année scolaire 2015-2016 au collège d’enseignement général d’Onigbolo. Cette décision émane du directeur départemental de l’enseignement secondaire (DDES) de l’Ouémé-Plateau. Le motif énoncé par l’autorité pour justifier l’acte est l’abandon des cours par 90 élèves qui ont opté se rendre dans les pays voisins surtout au Nigéria pour y travailler. Ce phénomène qui n’est pas nouveau dans la localité provient de l’avènement des cimenteries d’Onigbolo et notamment de la Nocibé de Massè. Ce qui facilite la ruée des élèves vers ces usines pour y gagner leur pain quotidien. Le maire Paul Fakorédé Odjo a déploré la situation et a décidé d’entreprendre des séances de sensibilisation avec tous les élus locaux et communaux, enseignants et parents d’élèves de la localité pour remédier à cet état de chose. En plus des difficultés liées au manque d’infrastructures, d’enseignants qualifiés et de mobiliers dans la plupart des écoles de cette localité. Il s’avère donc impérieux que les différents acteurs de la ville d’Onigbolo (politiques et du système éducatif) convergent leur effort pour lutter contre ce phénomène de déperdition scolaire.