Spread the love
etienne-arèmou
Le promoteur du festival, Etienne Arèmou au pupitre

La 4ème édition du Festival francophone de la poésie des jeunes (Ffpj) a démarré à Cotonou, le mercredi 19 août 2015. C’est le Centre culturel chinois (Ccc) qui a abrité la cérémonie de lancement de cet évènement qui réunit au Bénin, de jeunes poètes et slameurs de plusieurs nationalités.

Placé sous le thème « Le travail des enfants : contrainte ou devoir », le Festival francophone de la poésie des jeunes est un concours destiné aux jeunes poètes. Le Ffpj est une initiative de Etienne Arèmou, qui a décidé de contribuer à la promotion de l’art poétique au Bénin. A en croire ses propos, le 5ème art souffre d’un cadre de mise en valeur, surtout au niveau de la jeunesse. Le festival est donc né pour accroître la capacité rédactionnelle des jeunes en matière de poésie. Cette année, l’initiative a été élargie à d’autres pays africains tels que le Cameroun, le Togo, les îles Comores et le Bénin. Ils sont au nombre de dix (10) à être sélectionnés pour cette édition 2015 suite à un appel à candidatures. Ces participants ont écrit des textes sur le thème du concours. Leurs productions font l’objet, depuis le mercredi, d’une résidence de réécriture sous la houlette du professeur Jean-Marc Aurel Afoutou. Etienne Arèmou a précisé que les meilleurs textes seront retenus pour une anthologie. Anne-Marie Odoun Haro, représentant le ministre de la Culture, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction quant à l’organisation de ce concours. « L’art que vous avez choisi de promouvoir n’est pas trop connu au Bénin. Mais ceux qui vous soutiennent ne vous lâcheront pas », a-t-elle fait comprendre. Un ouvrage sera édité avec le concours des professionnels de cet art. Il faut préciser que la soirée de délibération de ce concours est prévue pour ce jour vendredi 21 août au Ccc. Au programme, il y aura des déclamations poétiques et des distinctions.

 VBA