Spread the love
TALON-ABOMEY
Talon royalement Accueilli à Abomey

Les manifestations officielles marquant la 13ème édition du festival international des cultures de Danxomè ont eu lieu mercredi 16 décembre 2015 sur l’esplanade du musée historique du Bénin. Ont pris part à ce grand rendez-vous culturel plusieurs hôtes de marque dont Patrice Talon, l’invité d’honneur du festival.
Le Magnat du coton béninois n’a pas raté les merveilles de la 13ème édition du festival international des cultures de Danxomè. Patrice Talon, digne fils d’Abomey, a saisi la très belle occasion de l’année  pour se ressourcer et se remémorer le riche patrimoine culturel de ses parents. Sorti des entrailles d’une mère Guèdègbé, le richissime homme d’affaires n’a pas regretté sa participation active au lancement des activités de ce festival. Une fois sur la terre de ses ancêtres, le prince a été  triomphalement  accueilli par ses frères et sœurs aux sons de la fanfare, des éloges, des louanges et  le tout couronné par une caravane dirigée par des chevaux. On se croirait à une fête de la Gaani. Après le gigantesque  bain foule, l’enfant prodige a été installé à la droite de son père, sa Majesté Dada Dédjalagni Agoli-Agbo, roi de Danxomè. Signe que Patrice Talon est dans les bonnes grâces pour conquérir la magistrature suprême en février prochain. Avec les bénédictions du  souverain de Danxomè, il est clair qu’il a reçu l’onction des mânes de ses ancêtres. Par rapport à celle du peuple, il n’y a plus de doute à se faire. Les citoyens du plateau d’Abomey lui ont  encore donné l’exemple de leur soutien inconditionnel. Dès que l’homme a demandé de se retirer, l’effectif des invités du festival s’est réduit de plus de la moitié. Les jeunes, les femmes, les enfants,  des sages et même les  cavaliers du Nord invités pour la circonstance, ont raccompagné, comme à l’arrivée, Patrice Talon.  Preuve que les habitants du plateau de d’Abomey et du septentrion  sont déjà acquis à la cause et n’attendent que le jour du vote pour agir.

 Zéphirin Toasségnitché 

(Br Zou-Collines)