Spread the love

YAYI ZINSOULe stade de l’amitié de Kouhounou rebaptisé stade de l’amitié Mathieu Kérékou. Ainsi en a décidé le gouvernement pour immortaliser l’illustre disparu. C’est le chef de l’Etat qui a annoncé la nouvelle au cours de la cérémonie d’hommages nationaux ce Jeudi 10 décembre dans de même stade. Cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs chefs d’Etats de la sous région dont le président du Nigéria Muhammadu Buhari, Le président Faure Gnassingbé du Togo, celui du Niger Mahamadou Issoufou.

L’immortalisation du Général Mathieu Kérékou de son vivant à travers le stade de l’amitié était un vœu cher à plusieurs associations et Organisations non Gouvernementales béninoises. Ce désir est une réalité depuis ce jeudi 10 décembre 2015 puisque le stade de l’amitié de Kouhounou s’appellera désormais ‘’Stade de l’amitié Mathieu Kérékou’’. La décision a été prise par le gouvernement de Boni Yayi qui lui-même a annoncé la nouvelle lors de son discours d’hommage à l’ancien président de la République décédé le mercredi 14 octobre dernier. L’objectif visé est de permettre aux générations actuelles et futures de revisiter l’histoire du disparu au regard du rôle qu’a joué l’homme au sien de l’appareil étatique notamment à l’avènement de la conférence nationale des forces vives de la Nation en février 1990. Le général Mathieu Kérékou est celui qui aura dirigé le plus longtYAYI ET HOMOLOGUESemps possible le pays. De 1972 à 1991 puis de 1996 à 2006. Sur les 55 années d’existence de l’indépendance de l’Etat béninois, Il aura marqué à lui seul de par son règne au pouvoir 28 années. Ce lieu de grand rendez-vous sportif et culturel qu’est le stade de l’amitié a été Inauguré en novembre 1982 et construit sur financement de la République populaire de Chine. Le coût final du projet est de dix millions de dollars. Ledit stade fait partie d’un complexe sportif qui s’étend sur trente-et-un hectares. Il a une capacité de 35 000 personnes et comprend une piste d’athlétisme. « Les autres grands hommes de notre pays seront identifiés très bientôt et immortalisé par les sites prestigieux du pays » a déclaré le chef de l’Etat Boni Yayi. Au Bénin, le Centre national hospitalier universitaire de Cotonou porte déjà le nom du tout premier président du pays, Hubert Koutoukou Maga. L’aéroport international de Cotonou est baptisé du nom de l’illustre Bernardin Cardinal Gantin, premier cardinal noir de tous les temps. Pour perpétuer le nom du général Mathieu Kérékou, les ‘’kérékouistes’’ notamment la fondation qui porte son nom propose au gouvernement, l’achat de la maison du défunt « les filaos » afin de la baptiser musée Mathieu Kérékou. Ali Houdou, porte parole de cette fondation lors d’une conférence de presse animée le 14 novembre dernier à Cotonou propose également d’ériger un grand monument en bronze haut de 14m représentant la statue du général. La dernière proposition, faite par la Fondation, est la construction dans chaque commune d’un monument de la Conférence des forces vives de la nation avec les statuts du général et de monseigneur Isidore de Souza.

Marcus Koudjènoumè