Spread the love

Benjamin-HounkpatinLe Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a confirmé ce mercredi 26 décembre 2018 quatre nouveau cas de fièvre hémorragique à virus Lassa au Bénin dont un à Cotonou. C’est sur la période du 15 au 26 décembre 2018. Pour le cas de Cotonou, il s’agit d’une personne âgée de 28 ans. Son cas a été détecté le 24 décembre dernier. Le début de sa maladie remonterait à une semaine. Il avait une fièvre, une toux, un rhume le tout associé à une fatigue. Devant la persistance de la toux et du rhume avec l’apparition des traces de sang dans la morve le 24 décembre 2018, l’alerte a été donnée. Mis en isolement et prélevé le 25 décembre 2018, son résultat est revenu positif du laboratoire dans la matinée de ce mercredi 26 décembre 2018. Suite à ce résultat le patient a été isolé et mise sous traitement. Selon les précisions apportées par le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, il n’y a pas une notion de voyage dans une localité épidémique de fièvre Lassa. Il n’y a non plus pour le moment de notion de contact connu avec des rongeurs selon les déclarations du patient. Profitant de cette occasion, le ministre a rassuré la population que des mesures de santé publique sont en cours. Il en a profité pour rappeler à la population les comportements à respecter pour éviter d’être contaminée. Il s’agit de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ; d’éviter tout contact avec les selles, le sperme, l’urine, la salive, les vomissures et objets contaminés d’une personne suspecte ; malade ou morte de Lassa ; de bien protéger les aliments et les conserver en lieu sûr et hors de portée des rats. Il est à rappeler que  sept cas ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie  à ce jour, dont cinq (5) cas positifs.

Léonce Adjévi