Spread the love
Benjamin-Hounkpatin
Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin confirme la détection d’un cas à virus Lassa à Parakou

Le Bénin est à nouveau en épidémie du virus Lassa. Un cas a été enregistré dans la commune de Parakou le 28 novembre dernier. L’information a été confirmée par le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, qui était face à la presse ce vendredi 07 décembre 2018. Il a également évoqué les mesures prises afin d’éviter la propagation du virus.

Selon le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, l’annonce a été faite par la direction départementale du Borgou au ministère de la santé, le jeudi 06 décembre dernier, d’un cas suspect de fièvre hémorragique à virus Lassa. Il s’agit d’une patiente admise au Centre hospitalier universitaire départemental de Parakou. Béninoise âgée de 22ans, elle vivait au Nigéria et a décidé de rentrer au Bénin le 29 novembre suite à la persistance de quelques malaises. Après les analyses, le résultat de laboratoire a confirmé la fièvre hémorragique à virus lassa. Suite à ce résultat le patient a été isolé et mise sous traitement spécifique. Tout en profitant de l’occasion, le ministre Benjamin Hounkaptin, a rassuré la population que des mesures de santé publique sont en cours. Il a également rappelé les mesures de transmission du virus Lassa. « Je voudrais rassurer toute la population que les mesures de santé publique en cours permettront d’endiguer rapidement cette flambée. Je saisis cette occasion pour rappeler à toute la population que le virus responsable de la fièvre hémorragique à virus Lassa  se transmet d’une personne infectée malade à une personne non malade par contact avec les liquides biologiques, le sang, les vomissures, les urines etc. Il se transmet également par contact avec les excréments des rongeurs notamment le rat à multiples mamelles », a-t-il ajouté.

Léonce Adjévi