Spread the love

Lassa-300x161La fièvre hémorragique à virus lassa a fait son apparition dans le département de l’Alibori plus précisément dans la commune de Ségbana. Selon le Directeur départemental de la santé de l’Alibori, mercredi 31 janvier 2018, un  décès et un malade suspect ont été enregistrés des suites de cette épidémie.

La fièvre hémorragique à virus lassa vient de frapper de nouveau dans le pays. Après le département de l’Atacora, la présence du virus a été signalée dans la commune de Ségbana, département de l’Alibori. Le bilan actuel fait état d’un cas de décès et un autre patient suspect en isolement. Ce triste bilan a été présenté mercredi 31 janvier par Dr Mama Bouraïma, Directeur départemental de la santé de l’Alibori. A l’en croire, le porteur de virus provient du Nigéria voisin. Il se serait rendu chez un tradi-thérapeute de la commune de Ségbana afin de trouver satisfaction à sa maladie. Mais hélas, déplore- t-il, le recours tardif de ce dernier au centre de santé de Ségbana n’a pu le sauver. Le seul cas de patient suspecté qui est entré en contact avec la personne décédée, est actuellement isolé et mis en observation à l’hôpital de la localité. Dr Mama Bouraïma a précisé aussi que le cas décédé a été enterré en toute sécurité par le personnel médical formé à cet effet. Des dispositions sont prises pour une large sensibilisation de la population afin de dénoncer les cas suspects pour éviter la propagation du virus.

 Prince Ouindé

(Coll)