Spread the love

TessiLa 1ère session ordinaire de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) qui a démarré le 27 février 2019 a pris fin hier jeudi 27 à Cotonou. Un rapport-biennal a été présenté par le président de cette institution Adam Boni Tessi.

A quelques semaines de la fin de l’actuelle mandature de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), le président de l’institution Adam Boni Tessi, a présenté des rapports étudiés et décisions prises au cours de la première session ordinaire de l’année 2019. De son intervention, on retient que deux rapports ont fait l’objet d’étude. Il s’agit du rapport inclusif à l’adoption des décisions portant règlementation de l’accès aux médias pendant la campagne médiatique pour les élections législatives de mars 2019 et du rapport général de séminaire de préparation pour la gestion de la campagne médiatique des élections législatives de 2019. après l’examen de ces rapports, les conseillers ont pris plusieurs décisions, notamment la décision No 19-017/Haac du 28 mars 2019 portant création de la commission temporaire chargée du recrutement des analystes et correspondants régionaux occasionnels dans le cadre de la campagne médiatique pour les élections législatives d’avril 2019. Le président de la Haac n’a pas manqué de revenir sur certaines avancées notées. « La Haac a beaucoup évolué sur le plan législatif. Car le Code de l’information et de la communication et la loi relative à la radiodiffusion numérique du 30 septembre 2014 font aujourd’hui partie de ses instruments de travail », a-t-il précisé. Il s’est réjoui du fait que la Haac n’ait jamais perdu un procès devant les juridictions compétentes, notamment la Cour suprême ou la Cour constitutionnelle. Il faut rappeler qu’une commission est mise en place en vue d’élaborer un rapport du bilan général de la mandature.

Benjamin N. Douté (Stag)

 

Falilou Akadiri