Spread the love
Cnhu
Comme avec les autres hôpitaux, le Cnhu s’éveille après des mois de paralysie

Les hôpitaux devront rouvrir leurs portes d’ici le vendredi 17 novembre 2017. Cette décision est issue de la motion de suspension de la grève signée par le Collectif des syndicats de la santé le mercredi 15 novembre 2017 au terme des Assemblées générales.

C’est désormais officiel ! La grève du collectif des syndicats qui a paralysé le secteur de la santé pendant trois (3) mois environ est suspendue. Cette décision fait suite à la rencontre que les responsables syndicaux ont eu, samedi 11 novembre 2017, avec le chef de l’Etat à la présidence de la République. Cette suspension en date du mercredi 15 novembre 2017 intervient d’une part après la signature de protocole d’accord convenu lors de la séance de travail. Et d’autre part, eu égard à la définition des échéances de paiement des arriérés de salaires et d’autres primes promises par le président de la République, Patrice Talon. De sources concordantes, le document a été signé le mardi 15 novembre 2017. Dans sa motion de suspension de grève, le collectif des syndicats invite donc tous les agents de la santé à reprendre le chemin des hôpitaux le vendredi 17 novembre 2017 à 8h00. Par ailleurs, le bureau du collectif convie tous les secrétaires généraux des syndicats à une conférence de presse qui sera animée ce jour à 9h au ministère de la santé. Aux dires de Adolphe Houssou, le porte-parole du Collectif, la grève sera reconduite si le gouvernement ne respecte pas les engagements pris.  Au nombre de ceux-ci, l’engagement du Chef de l’Etat à les associer à toutes les étapes de la mise en œuvre des réformes, la prise en considération des propositions dans le cadre de la réforme et le paiement de la prime de motivation au titre de l’année 2007 et des rappels de la prime de risque.

 Donald Kévin Gayet et Mohamed Yasser Amousssa

(Stags)

Collectif des syndicats du secteur de la santé

Motion de suspension de grève

A

Madame le ministre du Travail et de la fonction publique (Mtfp)

          Monsieur le ministre de l’Economie et des finances (Mef)

Monsieur le ministre de la santé (Ms)

Cotonou

Considérant la conférence de presse du collectif des syndicats du secteur de la santé en date du 02 août 2017 ;

Considérant les décisions des Assemblées générales tenues dans les différentes départements au Centre hospitalier et universitaire de la mère et de l’enfant lagune (Chu-Mel) et au Centre national hospitalier et universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) du 4 au 11 août 2017 ;

Considérant la motion de grève d’avertissement de 48 heures en date du 24 août 2017 ;

Considérant la motion de grève de 48 heures renouvelable par tacite reconduction en date du 19 septembre 2017 ;

Considérant la motion de grève de 72 heures renouvelable par tacite reconduction en date du 19 septembre 2017 ;

Considérant les multiples séances d’échanges que nous avons eues avec le comité ministériel mis sur pied par le Chef de l’Etat ;

Considérant la rencontre que nous avons eue avec le Chef de l’Eta en date du 11 novembre 2017 au Palais de la Présidence de la République ;

Considérant que le Chef de l’Etat nous avoué que le document de réforme est soumis à un comité de relecture ;

Considérant que le président de la République, s’est engagé à prendre en considération nos propositions dans le cadre de la réforme ;

Considérant que le Chef de l’Etat s’est engagé à nous associer à toutes les étapes de la mise en œuvre des réformes ;

Considérant que le Chef de l’Etat a martelé que ni le Cnhu, ni les autres structures hospitalières ne seront privatisées ;

Considérant que le gouvernement s’est engagé à payer les salaires à tous les ayants droits au plus tard à la fin du mois de décembre 2017 ;

Considérant  les avancées obtenues dans le traitement des dossiers des agents de santé immatriculés à la Cnss ;

Considérant la signature de l’arrêté 052 /Ms/Dc/Sgm/Ctj/Daf/Srhds/Sa du 13/11/17 portant création d’un comité ad hoc chargé de l’examen des modalités de correction des disparités salariales du personnel paramédical agent contractuel de l’Etat ;

Considérant la signature de l’arrêté 053/Ms/Dc/Sgm/Ctj/Daf/Srhds/Sadu 13/11/17 portant création d’un comité ad hoc chargé de l’examen des modalités d’uniformisation du corps des infirmiers au Bénin ;

Considérant les engagements du Gouvernement au sujet du paiement de la prime de motivation au titre de 2007 et des rappels de la prime de risque ;

Considérant la volonté du chef de l’Etat de donner une suite favorable au reclassement des agents de santé qui ont effectué une formation complémentaire sans être inscrit au plan de formation, si l’Etat utilise les intéressés avec leur nouveau profil ;

Considérant le relevé des conclusions des négociations entre le gouvernement et le collectif des Syndicats du secteur de la santé ;

Sur décision des Assemblées Générales tenues le mardi 14 novembre 2017 simultanément à la bourse du travail de Cotonou, au Chud Parakou et au Cs de Djougou ;

Le collectif des syndicats du secteur de la santé,

  1. Décide de suspendre le mouvement de débrayage démarré depuis le 30 août 2017 dans le secteur de la santé.
  2. Appelle tous les militants à reprendre le chemin du service et désormais sans interruption pour compter du vendredi 17 novembre 2017 à 08heures jusqu’au prochain mot d’ordre.
  3. Demande aux travailleurs de se tenir prêts et mobilisés pour reprendre les hostilités, si le gouvernement ne respecte pas les échéances fixées pour la mise en œuvre des engagements.

Fait à Cotonou, le 15 novembre 2017

Ont signé pour le Collectif,

 Pour le Cph                                                                                                 Pour l’Isrh  

 Dr Joseph Lanwassonou                                                                    Adolphe Houssou

 Président                                                                                           Coordonnateur                                                                                                                 

Pour le Syntrasesh

   Soulé Salako

Secrétaire général