Spread the love
Miss Bénin 2015, Sylvania Chelsea Fandohan avec sa couronne

Une nouvelle ambassadrice de la beauté béninoise pour le compte de l’année 2015 ! La candidate du Zou a été couronnée le samedi 25 juillet 2015 lors d’une soirée qui a eu lieu dans le cadre attrayant de « Dream Beach » à Cotonou. Innovations, glamour, c’était un évènement qui a rehaussé l’image du concours.

Elle est originaire du département du Zou. Sylvania Chelsea Fandohan est celle qui a été choisie pour porter la couronne de la plus belle fille du Bénin au titre de l’année 2015. Le verdict a été donné à 1h 29 mn dans la nuit du samedi par la présidente du jury, Viviane Ayaba, Directrice des ressources humaines à Mtn Bénin. C’est par une parade en tenue traditionnelle que les douze candidates ont ouvert le bal de la soirée. Occasion pour elle d’exécuter des pas de danse sur des rythmes de leur département d’origine. Après les différents passages en tenue de vérité et en tenue de soirée, sept d’entre elles ont été retenues pour continuer la compétition. Il s’agit de Stéphanie Bidé du Plateau, Moutairou Romziath de l’Alibori, Sèna Houngbo du Littoral, Carine Epkérigin des Collines, Osnelle Houégbélo de l’Atlantique, Ornella Lokonon du Couffo et Sylvania Chelsea Fandohan du Zou. Au cours du test de personnalité, les sept miss qui ont continué l’aventure ont été amenées à s’exprimer, chacune, sur les problèmes sociaux majeurs au Bénin auxquels elle devrait essayer de trouver des débuts de solutions si elles étaient élues miss Bénin. Cette étape décisive a permis au jury d’évaluer leurs compétences intellectuelles. Il faut noter que le vote par sms à compté pour 30% dans le verdict livré par les membres du jury. A l’issue des diverses épreuves, c’est la miss du Zou, Sylvania Chelsea Fandohan, qui a été sacrée miss Bénin 2015. Quatre dauphines accompagneront la miss lors de son mandat. Il s’agit respectivement de Ornella Lokonon, Carine Ekpérigin, Stéphanie Bidé et Osnelle Houégbelo. Cet évènement appuyé par Mtn a permis à la Miss de repartir avec une voiture Toyota Yaris d’un montant de 15 millions de francs, d’une enveloppe financière de deux millions, une bourse d’étude et plusieurs lots en nature sans oublier sa participation aux divers évènements dans la sous-région. Les deux premières dauphines ont reçu, chacune, une moto, une enveloppe financière et des lots. Il faut préciser que cette soirée élective s’est déroulée en présence du ministre de la Culture, Paul Hounkpè qui n’a pas manqué de féliciter le comité d’organisation présidé par Fortuné Dégbégni, pour la qualité du spectacle offert cette année.

 Valentine Bonou Awassi