Spread the love
padaLe plan novateur  de développement du secteur agricole  lancé par le gouvernement ne souffrira d’aucune difficulté. Bientôt, les pans de cette politique globale de réforme seront déroulés. Plus que quelques jours et les plus incrédules verront enfin la réalité. L’Association internationale de développement (Aid) y a déjà cru et s’engage à accompagner résolument le Bénin à travers le financement additionnel en vue de la prorogation de la phase initiale du Projet d’Appui à la diversification agricole (Pada). La phase de signature de cet accord a eu lieu le 2 juin 2017 et le projet de décret portant transmission à l’Assemblée nationale en vue de l’autorisation de ratification a été mis en forme. Le montant total de ce financement additionnel s’élève à  41 900 000 Euros, soit 27 484 598 300 FCFA  et permettra de proroger le Pada jusqu’au 20 février 2021. Cet important appui de l’Aid s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de Développement Agricole définie par le Gouvernement, et du Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole (Psdsa, 2017-2021). De façon spécifique, il vise l’amélioration de la sécurité alimentaire, des chaînes de valeur orientées vers l’exploitation et, subséquemment, de la situation financière des producteurs. Le plan révolutionnaire de relance du secteur agricole mobilise les partenaires nationaux et étrangers. Le gouvernement du Nouveau départ convainc chaque fois par sa méthode et la qualité des réformes qu’il opère.
 
AT