Spread the love

OMEKYLe ministre Oswald Homéky, est désormais le premier patron des sports  à penser à remettre solennellement des chèques aux Fédérations sportives. C’était hier mercredi 02 novembre 2016 en présence de plusieurs présidents de Fédérations. A cette occasion, le patron des sports a d’abord regretté le retard accusé dans l’octroi des subventions avant de dire qu’il est désormais apte à accompagner toutes les disciplines sportives. «L’Etat est une continuité et j’hérite d’une situation. Mais je m’engage à ce que les subventions soient libérées dès le premier trimestre de chaque année, je sais que les montants octroyés sont largement en deçà des ambitions du gouvernement pour le sport», a fait savoir Oswald Homéky. La subvention est une contribution de l’Etat à l’effort des Fédérations. Mais dès 2017, des efforts seront faits pour faciliter l’apport du privé, je vous félicite d’avoir tenu bon. En tout cas, tout cela va être corrigé, il ne sera plus question du fameux couloir de la mort » a poursuivi le ministère des Sports. Enfin dit-il les pratiques non orthodoxes sont définitivement bannies et nos liens vont continuer à être directs, tout se fera dans la transparence et cela appelle des Fédérations un peu plus de rigueur et de méthode pour nous éviter les crises interminables. Le mandat du nouveau départ sera effectivement un nouveau départ pour l’ensemble du mouvement sportif, le Bénin devra être présent à toutes les grandes compétitions et on devra travailler pour sortir les talents », a-t-il déclaré. Présent à la cérémonie, le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa, a fait remarquer que c’est la première fois qu’un ministre choisit de faire les choses dans la transparence à propos des subventions accordées aux Fédérations. Ce qui lui donne l’assurance que l’année 2017 sera vraiment lancée sous le signe du nouveau départ. Ainsi, les Fédérations n’auront plus droit à des broutilles mais certainement à des subventions beaucoup plus consistantes. Il faut signaler qu’à l’occasion de cette cérémonie, deux chèques ont été remis de façon solennelle aux Fédérations d’athlétisme et de basket-ball. Le montant total débloqué pour l’ensemble des Fédérations est de 79 millions 500 francs Cfa.

Corneille Gohonou