Spread the love
talon-caucus-2016
Patrice Talon tient à l’accès à l’eau potable pour tous les Béninois

Depuis sa prise de fonction, le chef de l’Etat, Patrice Talon, fait de l’accès à l’eau potable, un engagement personnel. En peu de temps, il a déjà décroché des financements en faveur de la fourniture, de la modernisation et de l’extension du réseau d’alimentation en eau.

600 mille de foyers auront bientôt accès à l’eau potable. Il y a des raisons de croire en la promesse du président Patrice Talon, de garantir l’accès pour tous, en tout lieu, à l’eau potable. En huit mois de gouvernance, le chef de l’Etat a entrepris plusieurs actions allant dans le sens de la fourniture d’eau en quantité et en qualité pour les populations. Récemment en visite de travail en Belgique où il a tenu des séances de travail avec des investisseurs à Bruxelles, le président Patrice Talon a obtenu plus de 150 milliards de Fcfa d’investissements immédiats dans les secteurs clés au Bénin. Au titre des investissements obtenus, il a été signé une convention de financement relative au projet de modernisation et d’extension du réseau d’alimentation en eau potable de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) dans l’agglomération de Cotonou pour un montant de 30 millions d’euros, soit environ 20 milliards de Fcfa. Un projet qui permettra de réaliser la 3ème  phase de l’alimentation en eau potable de l’agglomération de Cotonou avec, le renforcement du forage d’eau, du traitement du système d’adduction et des réseaux de distribution, ainsi que l’installation de branchements pour environ 600.000 foyers. Le projet permettra non seulement de fournir de l’eau en quantité, mais aussi en qualité notamment à travers le volet « assainissement des eaux usées » avec la construction d’une station de traitement des boues de vidange. En assurant une eau de qualité aux populations, le chef de l’Etat entend contribuer également à lutter contre les maladies et problèmes nutritionnels liés au manque d’eau ou à la consommation d’eau infectée (propagation d’épidémies type choléra, maladies gastriques,…). Ces maladies menacent le bien-être des populations.

Talon veut réussir l’exploit

Fidèle au projet de société, sur la base duquel il a été élu, le président Patrice Talon en fait une priorité et entend relever le défi. Un défi qui a résisté aux efforts de plusieurs régimes et qui présentait des statistiques peu reluisantes. En 2006, le pourcentage d’accès à l’eau potable était de 63% en milieu rural et de 82% en milieu urbain, selon l’Enquête démographique de la santé (Eds 2006). 10 ans après, l’accès à l’eau potable reste un défi majeur. Nonobstant les initiatives entreprises depuis plus d’une vingtaine d’années, l’eau, source de vie, fait défaut. De nombreuses localités, de nombreux foyers souffrent encore le martyr de devoir vivre sans eau potable. Et les apports financiers des partenaires financiers dans le domaine n’ont pas été entièrement investis pour enrayer le mal. En témoignent les scandales enregistrés sous l’ancien régime. Le chef de l’Etat a pris la mesure du défi et entend réussir là où ses prédécesseurs ont échoué. L’eau sera bientôt une denrée accessible à tous.

APA