Spread the love

Wadagni NorvègeAprès la dynamique impulsée à la coopération bénino-norvégienne par le président de la République, à l’occasion de sa visite officielle en Norvège en novembre 2018, le ministre de l’Economie et des finances du Bénin, Romuald Wadagni, effectue une visite de travail à Oslo les 21 et 22 février 2019. Cela, dans le but d’encourager les investissements privés norvégiens au Bénin et d’obtenir le concours des organismes publics norvégiens au financement et à la réalisation des projets de développement du Programme d’actions du gouvernement.

Cette visite intervient dans un contexte de nouvelle ère de coopération entre les deux pays, marquée par plusieurs actions aux plans diplomatique et politique, économique, commercial et touristique, ainsi qu’en matière de coopération universitaire et de recherches scientifiques. Dans le cadre de sa visite, le Ministre Wadagni a eu des échanges, dans la journée du 21 février 2019, avec Dag-Inge Ulstein, ministre du Développement international du Royaume de Norvège, entouré des membres de son Cabinet. Dans son intervention, l’argentier national a mis en exergue les atouts du Bénin sur le plan de son évolution politique et démocratique, les réformes structurelles en cours de mise en œuvre dans le pays, la promotion de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, ainsi que les efforts du Gouvernement visant à améliorer les conditions de vie des populations béninoises à travers l’atteinte des Objectifs de développement durable (Odd) des Nations Unies, notamment dans les secteurs de l’eau, des énergies propres, de l’agriculture, de la transformation des produits locaux béninois à l’exportation, du développement de l’entrepreneuriat local. Selon le ministre Wadagni, le Bénin met actuellement tout en œuvre pour atteindre l’Objectif  n° 6 en matière d’accès à l’eau potable, d’ici 2021, bien avant l’échéance de 2030 fixée par les Nations Unies. Le ministre norvégien du Développement international, tout en saluant chaudement les performances du Bénin, a insisté sur la priorité que son pays accorde aux Odd et a affiché la disponibilité du gouvernement norvégien à soutenir le Bénin dans ses efforts. Il a aussi mis l’accent sur les possibilités de coopération qui s’offrent désormais au Bénin après son admission au programme « Oil for Development » de l’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad), dont une équipe séjournera dans notre pays en mars 2019.

 Partenariat en plein essor

 Les 2 ministres ont, pour finir, retenu des axes d’intervention visant à resserrer le partenariat en plein essor entre les 2 pays, notamment en matière de modernisation des réseaux de distribution électrique et d’appui à l’entrepreneuriat local au Bénin.Dans cette même journée du 21 février 2019, le ministre de l’Economie et des finances a eu des échanges avec BrageBaklien, Secrétaire d’Etat auprès du ministre norvégien des Finances, au sujet des opportunités de financement offertes par le Fonds souverain norvégien (Governmentpension fundglobal), souvent appelé « Fonds pétrolier », créé en 1990 pour soutenir des considérations à long terme lors de l’intégration progressive des recettes pétrolières dans l’économie norvégienne. D’une valeur de marché actuelle d’environ 8 318 milliards Nok, soit 840 milliards Eur, le Fonds est présent dans 72 pays dans le monde entier avec des placements dans des actions internationales, des titres à revenu fixe et l’immobilier.Après une présentation du Secrétaire d’Etat Baklien sur le Fonds pétrolier, le ministre Wadagni a exposé à son interlocuteur les atouts du Bénin, notamment sa crédibilité telle qu’attestée par des structures internationales comme Standard &Poors and le Fonds monétaire international (Fmi).Les 2 Parties ont reconnu la nécessité de la poursuite des échanges avec l’organisme de gestion du Fonds pétrolier, la « Norges Bank investmentmanagement » (Nbim), pour des informations plus actuelles sur le Bénin et les possibilités d’investissement du Fonds au Bénin. Le ministre poursuivra son séjour norvégien par des rencontres avec le Directeur général de la Norad, le Ceo du Fonds norvégien d’investissement dans les pays en développement, et une rencontre de travail avec les acteurs du secteur privé norvégien dans la journée du 22 février 2019.

 Jean Paul Mahougnon