Spread the love
ERIC-HECTOR
Le D/Fitheb; Eric Hector Hounkpè prépare activement la biennale

Le budget global prévisionnel du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb 2016) est connu. Il est de 711.700.000 FCfa et a été adopté le jeudi 31 décembre 2015 par les membres du Conseil d’Administration du Festival (10 membres présents sur 15). Selon les informations reçues, ce budget recouvre deux axes majeurs de la biennale. Le premier est baptisé « Le Fitheb Djononhi ». Il s’élève à plus de 600 millions de Francs Cfa et est relatif aux créations locales. Il est également prévu, lors du prochain Fitheb, une table ronde au cours de laquelle le thème de la biennale intitulé « Théâtre, démocratie et développement au Bénin et en Afrique » sera débattu. A cette occasion, certains groupes légendaires ayant marqué l’histoire du Bénin seront honorés. Il s’agit, entre autres, de « Les Cerveaux Noirs » de Lazard Houétin, « Zamahara » de Alougbine Dine et  de l’Ensemble artistique  et culturel des étudiants  (Eace). Le second axe majeur que prend en compte ce budget global, est intitulé « Le Fitheb Houéhi’’.  Tout au long de l’année, les acteurs du théâtre  béninois vont pouvoir faire tourner leurs spectacles. L’autre innovation, c’est le Fitheb dit   » des enfants ». Selon les explications du directeur du Fitheb, Erick-Hector Hounkpè, il est prévu, dans ce cadre,  la formation des élèves du primaire à la création de spectacle.  Deux écoles (une publique et une privée) seront choisies pour accueillir les formateurs. Au terme d’un concours, les écoles lauréates seront primées. La nouvelle vision du Fitheb, affirme Eric Hector Hounkpè, est de rapprocher le festival de toutes les couches de la société.

Nelson Avadémey