Spread the love
Yayi Boni a de soucis à se faire
Yayi Boni a de soucis à se faire

La Commission de l’Union européenne (Ue) éclaire, enfin l’opinion publique béninoise sur la prétendue Table ronde économique, organisée à Paris en juin 2014, par le gouvernement béninois. La signature du programme indicatif national (Pin) intervenue entre le Bénin et l’Ue le 29 novembre 2014 est venue comme un démenti à la campagne de communication organisée autour de cette ‘’messe de Paris’’.

Enfin, la vérité ! L’Union européenne refuse de cautionner le faux. Le montant de plus de 5 000 milliards de FCfa annoncé comme récolte issue de la Table ronde de Paris, en juin dernier, était un mensonge. En tout cas, les 244 milliards de FCfa de l’Union européenne n’en font pas partie. Le communiqué rendu public par l’Institution est bien clair : « Le Commissaire européen à la Coopération internationale et au développement, Neven Mimica, et le ministre béninois de l’Economie, des finances et des programmes de dénationalisation, M. Komi Koutché, ont procédé le 29 novembre 2014 à Dakar au Sénégal, à la signature du Programme indicatif national du 11ème Fonds européen de développement (Pin-11ème Fed), pour la période 2014- 2020 entre l’Union européenne et le Bénin. Le montant total est estimé à 372 millions d’Euros, soit 244 milliards de FCfa. Cette signature a eu lieu en présence du Président de la République, en marge des travaux du 15ème sommet de la Francophonie tenu à Dakar les 29 et 30 novembre 2014 ». Extrait dudit communiqué de presse.

Cet investissement répond à un cycle régulier. D’ailleurs, ils ont dit 11è Fed. Il y en a eu de un (1) à dix (10). Nous sommes au 11è et cela couvre la période de 2014- 2020. Ce qui signifie qu’à partir de 2020, la signature du 12ème Fed va intervenir. C’est-à-dire, les investissements de l’Ue (Fed) ne sont pas provoqués par les histoires de Table ronde économique.

Nulle part dans ce communiqué que nous publions en intégralité, il n’est mentionné que cette signature d’accord est intervenue à la suite des engagements de l’Union européenne à la Table ronde de Paris. Dans ses communications faites par voie de presse, en début de ce mois de Décembre, le Gouvernement aussi a manqué de continuer dans sa logique (de mensonge) en faisant croire que c’est l’un des fruits de la Table ronde ; alors qu’en juin dernier, ce montant de 244 milliards avait bel et bien figuré sur la grille des engagements (voir tableau). On avait fait croire qu’à cette rencontre de Paris, l’Ue a promis investir 244 milliards de FCfa, au titre du 11è Fonds européens de développement ( Fed) ; comme si cet engagement a été pris à cause de la Table ronde.

Pour ceux qui ne le savaient pas, l’Union européenne travaille avec le gouvernement béninois bien avant l’avènement de Yayi Boni. Les accords sont signés sur une période donnée et sont régulièrement renouvelés, selon les besoins du pays, après évaluation. Yayi Boni et son gouvernement n’ont joué aucun rôle particulier dans le cadre de ce 11ème Fed. La rencontre de Paris n’a eu aucun impact sur le présent montant. Comme on l’avait souligné dans un article paru juste après la ‘’messe de Paris’’, l’Ue, au même titre que d’autres partenaires, est allée dire au gouvernement, en réponse à l’invitation à la Table ronde, qu’elle ne peut donner que ce qu’elle avait prévu à l’expiration du 10è Fed. C’est une manière de dire qu’elle n’est pas intéressée par cette affaire de Table ronde. Le communiqué de presse est d’ailleurs précis sur le cadre de la signature d’accord. Avec cet éclaircissement, le gouvernement peut reprendre ses actions de communications sur les engagements de la Table ronde de Paris, en prenant soin de soustraire les 244 milliards de FCfa de l’Union européenne des cinq mille milliards de FCfa (5.746.500.000). L’Ue n’est pas dans l’affaire Table ronde. C’était un gros mensonge. Au lieu de faire ce détail au peuple béninois, les organisateurs de cette réunion (inutile) de Paris ont inscrit ce fonds sur la liste des engagements.

 Echec confirmé de la Table ronde

 La Table ronde de Paris, telle qu’annoncée au peuple béninois, n’était pas organisée pour inviter les partenaires traditionnels à venir confirmer les montants prévus (longtemps) pour le Bénin. C’était pour aller à la conquête de nouveaux partenaires (investisseurs). Finalement, on se rend compte que c’est un gaspillage qui a été organisé. Il n’y a pas eu d’engagement sérieux. Depuis bientôt six mois, aucun investisseur sérieux ne s’est présenté pour vouloir concrétiser ses engagements pris, lors de la Table ronde. Même Bolloré, l’ami personnel de Yayi Boni a gardé le silence depuis peu. Son affaire de Boucle ferroviaire dont le processus contesté est en cours depuis 2013 a été aussi comptabilisé pour un montant de plus de mille milliards de FCfa. Aucune trace visible à ce jour. Les banques de développement et d’investissement citées sur la liste des engagements continuent de faire leurs interventions régulières sans dire que c’est dans le cadre des promesses de la Table ronde qu’ils le font. D’ailleurs, on sait ce qu’elles avaient l’habitude de donner et leurs domaines d’intervention. Rien n’a changé.

 Félicien Fangnon

Communiqué de presse

Le Commissaire européen à la Coopération internationale et au développement, M. Neven Mimica, et le Ministre béninois de l’Economie, des finances et des programmes de dénationalisation, M. Komi Koutché, ont procédé le 29 novembre 2014 à Dakar au Sénégal, à la signature du Programme indicatif national du 11ème Fonds européen de développement (Pin-11ème Fed), pour la période 2014- 2020 entre l’Union européenne et le Bénin, pour un montant total de 372 millions d’euros, soit 244 milliards de FCfa. Cette signature a eu lieu en présence du Président de la République, le Dr Boni Yayi, en marge des travaux du 15ème sommet de la Francophonie tenu à Dakar les 29 et 30 novembre 2014.

La coopération dans le cadre du 11ème Fed s’est alignée sur les priorités du Bénin, en soutien à la Stratégie de croissance pour la réduction de la pauvreté (Scrp). Les secteurs de concentration de ce Programme sont l’Appui à la bonne gouvernance pour le développement, le développement durable de l’agriculture et l’accès à une énergie moderne et durable. Ces trois secteurs seront complétés par un appui transversal aux acteurs de la société civile ainsi qu’à une facilité de coopération technique.

Le Commissaire Mimica s’est félicité de la signature de ce Programme indicatif national qui est le résultat des efforts menés conjointement. L’Union européenne et le Bénin demeurent conscients des défis de la lutte contre la pauvreté et s’engagent à œuvrer ensemble pour des résultats garantissant le bien-être de la population béninoise.

La délégation de l’Ue au Bénin

Communiqué de presse

 

Le Comité d’organisation de la 9ème édition de « Noël pour les enfants des professionnels des Médias » porte à l’attention de tous que les manifestations vont se dérouler selon le programme ci-après :

– Porto-Novo : Samedi 20 décembre 2014 à 09 h à la Maison Internationale de la Culture

– A Abomey, le dimanche 21 décembre 2014 à 09 h au Siège de l’ABP

– Parakou : lundi 22 décembre 2014 à 09h h à l’Institut Français

– Cotonou : Mardi 23 décembre à 10 h à la Maison des Médias

A cet effet, le Comité d’organisation porte à l’attention des acteurs des médias que les frais d’inscription sont fixés à 2.000 F CFA par enfant. Chaque professionnel des médias a la latitude d’inscrire au maximum deux (02) enfants dont l’âge est compris entre 01 et 10 ans.

En vue de garantir une parfaite organisation, les parents concernés sont priés de bien vouloir se conformer aux délais de clôture des inscriptions prévus pour le vendredi 19 décembre 2014.

A Cotonou, les inscriptions peuvent se faire :

– Au Secrétariat de l’Upmb au 97070751/ 21326199

– Au Secrétariat de la Maison des Médias « Thomas Mègnassan » sis à Gbèdjromèdè au 97475209

– Au Siège du Journal Le Progrès » sis dans la Vons du Ceg Zogbo

(97079296/ 97008372)

– Au Siège du Journal Le Matinal au 97 292801

– Au siège du journal Fraternité : 95066487

A Porto-Novo

Coordonnateur régional de l’UPMB, Thobias GNANSSOUNOU au 97470572

A Parakou

Coordonnateur régional de l’UPMB, Béo AGUIAR au 94582026

A Abomey

Au niveau de l’Agence Bénin Presse (ABP) au 97333207

Pour le Comité d’organisation,

Le Président de l’UPMB  

      KPOCHEME Franck     

La présidente du comité d’organisation

Aïchath ALEDJI