Spread the love
un stand de vente de chaussure en cuir
Un stand de vente des chaussures en cuir à la foire de l’indépendance à Parakou

La 10e édition  de la foire de l’indépendance du Bénin à la place Tabéra de Parakou a officiellement ouvert ses portes hier, vendredi 28 Juillet 2017. Plusieurs articles et produits sont proposés à la population. Une équipe de la rédaction a fait un tour à la Foire de l’indépendance à Parakou. Plusieurs articles sont proposés à la population. Lire ci-dessous un extrait des propos des forains rencontrés sur les lieux.

Idelphonse Zohouin, commerçant d’habits prêt-à-porter  « Idelphonse Zohouin Nous offrons des habits hommes, dames et enfants  »

Nous sommes venus de Cotonou pour Parakou spécialement pour cette 10e édition de la foire de l’indépendance du Bénin à la Place Tabéra de Parakou. Nous sommes dans le prêt-à-porter. Nous vendons des habits hommes, dames et enfants tels que  des costumes, des polos, des jeans, des robes. Depuis le 25 juillet que nous sommes là, nous constatons qu’il n’y a pas encore d’affluence. Nous invitons la population de Parakou à se déplacer massivement ici à la place Tabéra de Parakou, pour venir voir nos articles. Actuellement, nous sommes en promotion et nous les invitons de passer voir notre stand. Nous avons les bons articles pour eux. Ils seront satisfaits »

Nakoulima-Maurice-ConvertImageNakoulima Maurice, artisan burkinabé : « Ce sont des vêtements traditionnels tissés à la main de très bonne qualité  »

Je viens du Burkina Faso pour vendre des vêtements traditionnels. Ce sont des vêtements traditionnels tissés à la main. Ce sont des articles de très bonne qualité. Pour le moment, les clients viennent à contre goutte, mais ça ne suffit pas et je sais que les gens finiront pas arriver nombreux. Je voudrais profiter de l’occasion que vous m’offrez pour dire à ceux qui sont encore à la maison de faire le déplacement ici à Parakou, pour venir acheter les vêtements de bonnes qualité avant qu’ils ne finissent.

Prince Privat, Phytothérapeute et représentant de l’ONG ENFAANIE,  » Nous nous occupons de l’infertilité féminine et masculine « IMAG3924

Nous sommes actuellement à la foire de l’indépendance à Parakou. Nous sommes venus avec des produits purement naturels dans la santé de la reproduction parce que l’ONG Enfaanie est une ONG qui s’occupe de l’infertilité féminine et masculine et toutes les maladies comme le diabète, l’hémorroïde et les infections. Du côté des hommes, nous sommes venus proposer des produits aux hommes qui n’arrivent à enceinter leur femme, qui ont des problèmes d’asthénospermie, d’oligospermie ou même d’azoospermie  et encore d’insuffisance de sperme. Du côté des femmes, nous avons des produits qui traitent les règles douloureuses, les règles qui ne viennent pas à bonne date, les trompes bouchées, les kystes, les myomes etc.… Pour nous voir, nous sommes à la foire de l’indépendance de Parakou en face de la mairie de Parakou. Nous sommes au stand n° B38. En termes d’ambiance, comme c’est le début, la population ne vient pas encore comme cela se doit. Actuellement, il n’y a pas encore assez de personnes. Mais je vois qu’avec le dévouement des médias, avec les différentes publicités qui se font sur les médias, beaucoup de personnes viendront dans les jours à venir.

IMAG3931Aimé Gbetinsanon, chercheur en pharmacopée béninoise :  » Je propose des produits qui traitent beaucoup de maladies  »

« J’ai commencé à venir à la foire de l’indépendance depuis 1993. Pour cette fois ci, je suis venu à la foire de l’indépendance  du Bénin à Parakou avec beaucoup de produits. Je dispose par exemple d’un produit qu’on appelle « docteur rapide », un produit très efficace qui traite de la faiblesse sexuelle. Si vous regardez aujourd’hui de façon générale, le problème qui mine la société en général, c’est la faiblesse sexuelle. J’ai également un autre produit qui traite des démangeaisons corporelles,  vaginales, les maux de dents, l’angine, les panaris, les maux de ventre etc.… ça traite au moins 16 maladies. Je dispose aussi des produits pour les femmes qui n’ont pas trouvé d’enfants. Nous avons également un savon qui donne la chance. A l’intérieur de ce savon, nous avons une bague qu’il porter au doigt après s’être lavé avec le savon. Nous avons également des produits contre les hémorroïdes internes et externes, les sinusites, rhumes etc.… Il y a l’ambiance, mais pas encore de l’affluence. Les gens viennent demander, mais n’achète pas encore. La foire pour le début a été toujours comme ça »

Sylvain Houénou de Dravo, chargé de ProgrammeIMAG4014 fondation Zakari Djibril Sambaou,  » Nous proposons des objets fabriqués par les prisonniers  »

« Nous sommes à la Foire de l’indépendance « Parakou 2017 », ici même à la place Tabéra. La fondation Zakari Djibril Sambaou est une fondation qui s’occupe des droits de l’homme, de la justice et de la paix. Dans ce volet de droit de l’homme, nos actions, d’une part sont accentuées dans les prisons civiles. Vous n’êtes pas sans savoir que Djibril Sambao, de vénéré mémoire est un avocat des sans voix, un avocat qui plaide pour la cause des opprimés et donc dans les prisons, certes il y a ceux qui ont commis des forfaits qui sont en train de passer des années de prison, mais il y a aussi certainement des prisonniers innocents qui sont peut être dans l’attente d’être jugé ou qui également pour des raisons ou d’une autre sont écroués. Donc vu tout ça, nous nous sommes dit à la Fondation Djibril Sambao, qu’il faut faire quelque chose à l’endroit des prisonniers en général, donc aller mettre en place, une sorte de suivie psycho social et appui à l’assistance juridique. C’est cela qui fait que nous avons installé dans les prisons en collaboration avec le ministère de la justice où nous mettons en place des matières premières pour former les prisonniers à l’artisanat, à la fabrication d’objet divers. Notre présence ici à la foire permet aux prisonniers qui ont la volonté de faire quelque chose et à qui nous avons donné un coup de main et qui ont pu fabriquer des objets très intéressant, des sacs qui sont tissés à la main, des bouteilles, des chapeaux, des éventails, des portes bijoux, Quelques objets fabriqués par les prisonniers exposés à la foire de l'indépedance de Parakoudes bagues, un peu de tout. Il y a beaucoup de chose qui sont ici et qui sont très intéressants. Ces sacs là sont utilisés pour des années. Ça ne déteint jamais, ni se gate. C’est vraiment de qualité. Et si ces prisonniers ont de l’ingéniosité,  ont cette qualité de fabriquer des objets, qu’est-ce qu’ils font alors en prison ? donc, nous nous sommes dits qu’il faut les professionnaliser, de faire un suivi afin de favoriser la réinsertion sociale une fois libéré. Donc, c’est un programme qui est très suivi dans ce sens et comme la fondation n’a pas forcément pour vocation de vendre directement sur le stand, nous nous sommes là justes pour la supervision. La vente est confiée à une agence de communication. Mais compte tenu de l’urgence du projet, de la réinsertion sociale de ses détenus, nous sommes obligés de vendre les produits de ses détenus à la foire internationale de l’indépendance de Parakou 2017. Nous invitons tous les visiteurs de la foire de l’indépendance de passer nous voir. Nous avons exposé beaucoup de choses et ils peuvent même venir se renseigner sur ce que nous faisons, nos différents projets ».

Propos recueillis par Léonce Adjévi