Spread the love

Pierre Dossou-Yovo2La foire « Made in Benin » qui se tient à Cotonou depuis le 17 août 2018, a été clôturée hier mardi 21 août sur l’esplanade du stade Mathieu Kérékou. Occasion pour les forains de décerner un satisfecit à l’Agence béninoise de valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation (Abevrit) pour ce creuset à leur offert pour la valorisation leurs créations.

Le directeur général de l’Agence béninoise de valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation (Abevrit), Pierre Dossou-Yovo peut se frotter les mains d’avoir réussi l’organisation de la foire « Made in Benin » édition 2018. Les bénéficiaires, après cinq jours d’exposition, ont remercié le Dg/Abevrit pour leur avoir offert l’opportunité de valoriser les résultats de leurs innovations. Par la voix de leur porte-parole, Henriette Atchikpa, ils ont exprimé toute leur fierté en participant à cette foire dédiée aux innovateurs, inventeurs, artisans, chercheurs, au secteur privé, aux promoteurs de Pme et Pmi, start-up et industriels. A l’en croire, la foire est venue à point nommé, car elle a également permis aux participants d’être outillés sur les nouvelles connaissances en matière de création. Par ailleurs, elle a souhaité que les créateurs soient accompagnés dans les démarches de certification de leurs inventions. Le Dg/Abevrit a, pour sa part, rappelé la vision de la foire qui est de valoriser les résultats de recherches et de promouvoir les innovations, socles du développement technologique au Bénin. Selon lui, l’organisation de cette foire s’inspire du Programme d’actions du gouvernement axé sur la valorisation du patrimoine endogène du Bénin. Tout en reconnaissant le bien-fondé de la foire, il a rassuré les exposants de la disponibilité de son équipe à les accompagner pour l’obtention des brevets. Représentant le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Anne Floquet, conseiller technique à l’innovation et à la technologie, a invité les exposants à valoriser les connaissances acquises au cours de cette rencontre, notamment sur la présentation du produit et des emballages. Occasion pour elle d’annoncer d’autres formations en perspective en vue d’aguerrir davantage les innovateurs, inventeurs, artisans et chercheurs.

 Odi I. Aïtchédji