Spread the love
TALON417
Le chef de l’Etat privilégie toujours la discrétion

Il eut fallu qu’il voyage hors du territoire national sans les chaînes de télévision pour que des rumeurs enflent sur la dégradation de son état de santé. Or, ce n’est pas la première fois que le président de la République, Patrice Talon pose des actes à l’abri des caméras et des regards.

Une absence de quelques jours suffit-elle pour spéculer sur l’état de santé du chef de l’Etat ? Sans risque de se tromper, on peut répondre « non ». Depuis plus d’un an qu’il a pris les rênes du pays, ce n’est pas pour la première fois que le président Patrice Talon effectue des voyages sans les télévisions. Bien des fois, il a posé des actes au nom de la République hors des caméras. Contrairement à Yayi Boni qui est friand des caméras, l’actuel locataire du palais de la Marina est très méticuleux et discret. Il donne une autre image de la fonction présidentielle. Patrice Talon voyage sans les caméras des chaines de télévision. Des fois, il est aperçu à bord de sa voiture sans chauffeur et sans garde du corps. Mieux, lors de ses sorties officielles, on peut constater la simplicité de son cortège et même l’absence des gyrophares. Il faut dire qu’en un an, Talon a révolutionné les pratiques. Ce qui amène à dire qu’il est sur les traces du président Mathieu Kérékou dont l’imprévisibilité légendaire surprend plus d’un. Il n’est souvent pas là où on l’attend. Ses sorties médiatiques sont non seulement rares, mais bien organisées. Tout comme l’homme de Kouarfa, le premier citoyen béninois a rendu moins fréquente la parole présidentielle pour mieux la valoriser. Il n’apparait devant les caméras que lorsque le besoin se fait pressant, surtout pour lever le voile sur les grands dossiers de la nation, à savoir ses diverses ambitions pour un Bénin révélé. Les Béninois devront s’adapter à ces sorties du chef de l’Etat loin des caméras. Patrice Talon peut disparaître des écrans radars à l’improviste comme il l’a toujours fait auparavant.
 
AT