Spread the love

Presse-787x441Les locaux de la radio communautaire Nanto Fm à Natitingou ont servi de cadre le mercredi 30 janvier 2019, à la séance d’échanges entre une délégation du comité de gestion du Fonds d’appui au développement des médias (Fadem) et les acteurs des médias des départements de l’Atacora et de la Donga. L’objectif de cette rencontre est de recueillir auprès des patrons et professionnels des médias, les suggestions, propositions et recommandations allant dans le cadre de la formalisation des modalités d’accès audit fonds. 

La délégation composée du conseiller à la Haac Lambert Dogo et du président de l’Upmb  Franck Kpochémè, respectivement président et rapporteur général du Comité de gestion du Fonds d’appui au développement des médias a  échangé avec les responsables et professionnels des organes de presse intervenant dans les départements de l’Atacora et de la Donga sur les modalités d’accès au fonds.  Après un exposé liminaire sur le contenu du Fonds d’appui au développement des médias, la délégation a recueilli des suggestions, propositions et recommandations allant dans le sens de la mise en place des modalités d’obtention de financement des organes de presse privée. Selon les membres de cette délégation, le comité installé a estimé qu’après une vingtaine d’années de gestion de l’aide de l’Etat à la presse privée, qu’il est important que les modalités d’accès puissent ressembler à une structure de financement. Au cours des échanges, ces acteurs d’organes de presse ont formulé des suggestions, propositions et recommandations pouvant réellement accompagner le développement des médias. Entre autres apports, les responsables et professionnels ont émis le souhait que certaines obligations contenues dans la convention collective soient prises en compte comme critères pour l’accès au fonds.

 Prince Ouindé

(Coll Atacora-Donga)