Spread the love

Gilbert-DeouAprès l’étape d’Abomey-Calavi et Cotonou, le Directeur du Fonds des arts et de la culture (Fac), a mis le cap sur Allada. Mardi 20 novembre 2018 face aux artistes et les promoteurs cultures dans la Cité des Adjahouto, Gilbert Déou-Malé a exposé les nouvelles orientations du Fac.

Les hommes de la culture peuvent désormais pousser un ouf de soulagement. Après deux ans de suspension, le Fonds dédié à la promotion des artistes est de retour avec d’autres objectifs. Il s’agit du Fonds des arts et de la culture (Fac). « D’ici quelques années, les artistes béninois vont vivre de leur art », a fait savoir le Directeur Gilbert Déou-Malé. A l’en croire, deux autres fonds ont été ajoutés à la cagnotte existante pour faire de la culture un vecteur de développement. Il s’agit du fonds bonification pour accompagner les entrepreneurs culturels et le fonds de détection des jeunes talents. Gilbert Déou-Malé s’est engagé à accompagner les artistes pour la pérennisation de la culture béninoise. « Seuls les projets pertinents vont bénéficier de l’accompagnement du Fac », a-t-il déclaré. Mais, il a exhorté les acteurs au respect strict des règles de procédure d’accès au fonds. Il a également précisé que le volet sanitaire des artistes sera  pris en charge par le Fonds. Il suffit juste que l’intéressé informe le Fonds. Par ailleurs, le Dg a demandé une union sacrée des acteurs afin que les objectifs soient atteints pour le bonheur de tous. Pour sa part, Epiphane Honfo, Directeur départemental de la culture, du tourisme et du sport, a indiqué qu’il était temps d’expliquer les nouvelles orientations du Fac aux acteurs du secteur compte tenu des rumeurs de suppression de l’aide aux artistes. « Il faut retenir qu’il n’y a jamais eu de suppression, mais plutôt de réorganisation du Fonds », a-t-il confié. A son avis, ce n’est que le début d’une large vision du président Patrice Talon pour la culture et tourisme.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)