Spread the love
GOUNONGBE-ET-IMOROU
Gounongbé et Imorou ont brillé ce week-end

Ce week-end, ce n’est pas toute la ligne d’attaque des Ecureuils qui a brillé. Le seul qui est resté égal à lui-même c’est Frédéric Gounongbé. L’attaquant de Westerlo (club de D1 belge) a encore marqué. En France, Emmanuel Imorou, lui, s’est mué en passeur contre Montpellier…

Gounongbé encore buteur, Westerlo revit

 Buteur la semaine dernière, Frédéric Gounongbé a remis ça ce samedi soir en déplacement contre Saint Trond à l’occasion de la 23è journée du championnat belge. L’attaquant international béninois a donné la victoire à Westerlo en transformant un penalty décisif à la 73è minute. C’est son troisième penalty réussi de la saison. Grâce à sa 10è réalisation de la saison, Gounongbé fait gagner Westerlo 2-1. Mais le club reste lanterne rouge à égalité de points avec Mouscron (15è). Gounongbé, lui, revient en forme et n’est plus qu’à un but du meilleur du buteur du championnat, Abdoulay Diaby (Fc Bruges) et ses 11 réalisations.

 Imorou double passeur, Caen se relance

 Caen interrompt sa mauvaise série de six matches sans victoire. Grâce au premier succès de son histoire à la Mosson, il se relance pour reprendre la 6è place aux dépens de Saint-Etienne. Montpellier avait pris l’avantage grâce à un but du défenseur Ramy Bensebaini, consécutif à un coup de pied arrêté. Maîtres du jeu durant la première demi-heure, les Montpelliérains ont concrétisé leur première occasion. À la suite d’un corner de Ryad Boudebouz, mal repoussé par Yahia, le jeune Algérien Bensebaini, esseulé au point de penalty, a glissé une frappe hors de portée de Rémy Vercoutre (23). Cinq minutes avant la mi-temps (40è), Caen égalisait sur une reprise de Sylvio Rodelin à la suite d’un centre d’Emmanuel Imorou. Dix minutes après la reprise, l’avant-centre normand Delort piégeait la défense héraultaise sur un nouveau débordement d’Imorou.

 Sessègnon et Gestede se retrouvent

 Le premier duel bénino-béninois de l’histoire de la Premier League a eu lieu samedi dernier à l’occasion de la 23è journée du championnat. Stéphane Sessègnon de West Bromwich Albion et Rudy Gestede d’Aston Villa se sont retrouvés lors du derby de Birmingham.

West Bromwich Albion: B. Foster, J. Olsson, C. Dawson, J. Evans, G. McAuley, C. Gardner (S. Berahino 64′), J. McClean, D. Fletcher, S. Sessègnon (C. McManaman 74′), C. Yacob, J. Rondon, V. Anichebe (64′) Ent : T. Pulis

Aston Villa: M. Bunn, J. Okore, A. Cissokho, A. Westwood, J. Lescott, M. Richards, L. Bacuna, I. Gueye, C. Gil, L. Kozak (R. Gestede 64′) (J. Veretout 81′), J. Ayew Ent: R. Garde

 Koukou, Djigla et Kiki presents, Niort coule

 Décidément, Niort n’aime pas les rencontres du samedi après-midi. La dernière en date s’était soldée par un piquant 1-4 encaissé contre Nancy, la saison passée. Même punition lors de cette 22è journée, face à un Evian Thonon-Gaillard qui restait sur cinq défaites de rang en championnat. On ne les a jamais vraiment sentis dans le coup. Malgré une certaine domination territoriale, les Niortais manquent de précision, de tranchant aussi.

Niort : P. Delecroix, F. Bong, F. Selemani, T. Lahaye, J. Choplin, D. Kiki (M. Bouardja 74′), D. Koukou, J. Roye, K. Rocheteau (D. Djigla 74′), C. Tigroudja (A. Dona Ndoh 59′), S. Koné Ent : R. Brouard

 Didavi buteur, Stuttgart respire

 Daniel Didavi a retrouvé la compétition comme il l’avait quitté en décembre. Samedi dernier, Stuttgart se déplaçait sur le terrain de Cologne. Les locaux ont ouvert le score par Modeste à la 19è minute. Et c’est l’homme providentiel de Stuttgart qui va égaliser à la 36è minute, Didavi relance son équipe qui va finir par s’imposer 3-1. Stuttgart grimpe à la 14è place avec 18 points. Didavi compte désormais 8 buts en Bundelisga. Des statistiques qui renforcent encore l’intérêt des clubs qui souhaitent le récupérer à la fin de son contrat dans six mois.

 E.A.B