Spread the love

Jean ThielL’encombrement du Lac Ahémé et la disparition des ressources halieutiques inquiètent et préoccupent les responsables des Ong Lac Ahémé Vivra Belgique et Diven Ong.  Jean Thiel et Jocelyn Daguégué ont organisé le samedi 18 août 2018 à Possotomè, une séance de sensibilisation des pépiniéristes sur les stratégies à adopter pour lutter contre le comblement du Lac Ahémé.

A l’ouverture de la séance, le Président de l’Ong Ahémé vivra Belgique, Jean Thiel a précisé que la rencontre vise à sensibiliser les pépiniéristes sur l’urgence de restaurer ce cours d’eau. Au nombre des activités à mener pour relever ce défi, Jean Thiel a précisé qu’il y a la séance de sensibilisation des pépiniéristes et celle des jeunes et des femmes. Il a confié que la séance des pépiniéristes  a pour objectif de les amener  à se reconvertir dans d’autres activités génératrices de revenus. «Il faut que les pêcheurs pépiniéristes se reconvertissent dans d’autres activités génératrices de revenus dont l’agriculture et l’aquaculture afin que le lac puisse survivre», a-t-il insisté.  A l’avis du président de Diven Ong, Jecelyn Daguégué, il n’est plus question pour eux de rester insensible face au comblement de ce cours d’eau. C’est la raison pour laquelle, a-t-il confié, le président de l’Ong Lac Ahémé vivra Belgique et lui se sont mis ensemble pour élaborer un projet qui va lutter efficacement contre ce phénomène destructeur. Mais, en attendant la mise en œuvre de ce projet, le premier responsable de Diven Ong a indiqué que les deux organisations non gouvernementales ont décidé de planter des arbres au bord du lac pour reculer son comblement. « Notre stratégie s’articule autour de deux axes. Il y a une phase pilote qui consiste à planter des arbres le long de la berge lagunaire. Deuxièmement, nous avons décidé de former les pépiniéristes et les jeunes et les femmes sur l’urgence de sauver ce cours d’eau, car il risque de disparaître si rien n’est fait», a-t-il mentionné. Remerciant les organisateurs, le chef de l’arrondissement de Posdotomè a fait savoir que cette initiative va donner à la nature la force de se régénérer dans son arrondissement et dans toute la commune de Bopa.

Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)