Spread the love

IMG-20171212-WA0083Le Bénin a abrité ce mardi 12 décembre 2017, la première réunion du forum Malabo Montpellier à Cotonou. Il s’agit d’une plateforme d’échanges et de dialogue entre leaders sur la croissance agricole et la sécurité alimentaire. Le forum a réuni des décideurs de haut niveau de 13 pays Africains, ainsi que des partenaires internationaux de développement afin de discuter des stratégies destinées à vaincre la faim et la malnutrition en Afrique. C’est le ministre d’état chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, qui a procédé à l’ouverture de la cérémonie. Elle a été également co présidée par le vice président de la République du Malawi, Dr Saulos Klaus Chelima. Au terme des échanges, Le cadre de dialogue de partage et d’échange d’expérience  a connu la présentation du rapport du panel Malabo Montpellier intitulé : Comment l’Afrique peut construire un futur sans faim ni malnutrition ? ( Lire ci-dessous un extrait du rapport).

Comment l’Afrique peut construire un futur, sans faim ni malnutrition ?  Ce rapport fait une analyse des politiques et stratégies qui ont été mise en œuvre dans différents pays pour réduire de façon substantielle, les niveaux de malnutrition et pour promouvoir des régimes alimentaires plus sains et diversifiés. Des  leçons ont été également tirées  pour permettre à nos pays de capitaliser les bonnes pratiques enregistrées.

Honorables invités,

Chers participants,

Au terme des analyses, on peut retenir que les gouvernements peuvent réduire avec succès la malnutrition à travers l’élaboration de politique et d’intervention qui vont au-delà, de la simple augmentation de la production agricole. En effet, il urge non seulement d’exploiter le potentiel du secteur agricole mais également les services connexes  tels que la santé, l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène pour réaliser des progrès à travers le continent. Mais le changement climatique et les crises prolongées combinés à la forte urbanisation, et l’apparition du double fardeau de l’obésité, et de la sous alimentation menace de ternir les différents acquis.

Honorables invités,

Chers participants,

De vos travaux découlent des grands enseignements, pour le Bénin et nos différents pays notamment l’accélération de la mobilisation des ressources à travers l’implication du secteur privé autour des questions de nutrition. L’amélioration de la formation professionnelle et la création des conditions attractives pour attirer les jeunes comme réponses à l’exode rural. La maîtrise des coûts et l’amélioration de l’efficacité des interventions, dans le domaine de la nutrition et la nécessité d’une forte implication des acteurs locaux, dans les interventions en rapport avec la nutrition. Notre souhait est que ces différentes recommandations, soient prises en compte dans les politiques et stratégies, qui seront mises en œuvre.

Honorables invités,

Chers participants,

Le Bénin par ma voix, remercie une fois encore les membres du panel Malabo Montpellier, pour avoir porté leur choix sur la ville de Cotonou pour la tenue de ce forum. C’est une perche que vous tendez au Bénin et je vous rassure que nous allons la saisir et désormais prendre activement part à vos activités afin d’être un pays pilote dans l’opérationnalisation des recommandations, de vos travaux de recherche. Je ne saurais terminer mon intervention sans remercier  l’ifpri, pour son appui à l’organisation et les membres du comité d’organisation pour la réussite de l’évènement. Je souhaite un bon retour aux membres du panel qui doivent partir malheureusement dès ce soir. Je souhaite une excellente poursuite de séjour à nos hôtes qui resteront un peu plus avec nous et j’espère qu’ils apprécieront les différents sites touristiques du Bénin, le marché international Dantokpa, ainsi que les attractions de notre belle ville Cotonou.

Vive le partenariat Nord Sud

Vive le forum Malabo Montpellier

Vive le Bénin

Je vous remercie