Spread the love

MESSI-GABONLa pose de la première pierre du stade de Port-Gentil par l’argentin Lionel Messi, lors de sa visite au Gabon dans le cadre des rencontres de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 de football, le week end dernier a été volée. Selon le site d’information gabonais « Times Gabon », plusieurs hypothèses pourraient justifier ce vol. La première hypothèse serait relative au débat entre supporteurs de Christiano Ronaldo et de Lionel Messi. Les premiers veulent que justice soit faite, en amenant leur star pour un évènement similaire. Ces derniers auraient menacé de confisquer cette pierre pour mieux se faire entendre. La seconde hypothèse est que dans les milieux de jeunes au Gabon, les supporteurs de Lionel Messi qui voulaient avoir une photo avec lui ou le toucher sont nombreux. Certains d’entre eux, les plus fans, se seraient emparés de la pierre que Messi a touché pour en faire une pièce de collection. En effet, cette pierre n’est pas comme les autres, elle a été touchée par le quadruple ballon d’or. En attendant, à Port-Gentil, une enquête vient d’être ouverte pour déterminer les auteurs de cet acte. Aux dernières nouvelles, la pierre aurait été enlevée par un grand maître du bwiti et ses disciples qui pensent pouvoir retirer le talent de l’Argentin grâce aux empreintes digitales qu’il a laissées sur la brique pour le transmettre aux internationaux gabonais.