Spread the love

gaston zossouLe Directeur de la Loterie nationale du Bénin (Lnb) Gaston Zossou, était sur l’émission « Zone franche » de Canal 3 Bénin hier dimanche 7 octobre 2018. Occasion pour lui de faire le bilan à mi-parcours de la gouvernance de Talon.

Gaston Zossou  fait un bilan positif du mandat à mi-parcours du chef de l’Etat, Patrice Talon.  Selon lui, beaucoup de progrès ont été notés depuis l’accession à la souveraineté, du locataire de La Marina le 06 avril 2016. Prenant pour exemple, les réformes amorcées par le gouvernement, le directeur général de la Lnb a cité, au nombre des actions phares, l’assainissement des finances publiques, la lutte contre la corruption et l’impunité, la suppression des évacuations sanitaires et la lutte contre les faux médicaments. « Le chef de l’Etat a posé les bases d’un réel développement économique », a-t-il déclaré. Au nombre des grandes transformations structurelles menées par le gouvernement, Gaston Zossou a cité la couverture du territoire national en eau potable, la suppression du délestage électrique, l’amélioration et le renforcement du plateau technique dans les hôpitaux, la construction des infrastructures sanitaires et la création des cantines scolaires. Au dire de l’invité de « Zone franche », la crise économique que traverse le Bénin depuis deux ans et demi résulte de la gestion du régime défunt. « L’austérité actuelle est la conséquence de la légèreté du passé », a-t-il indiqué. A son avis, un  travail de fond se fait dans le but de corriger les erreurs du passé afin que l’avenir soit meilleur. « Il n’y a pas de progrès sans douleur », a-t-il renchéri. Revenant sur la question de la lutte contre la mauvaise gestion déclenchée par le chantre du Nouveau départ, l’invité de André Dossa et de Hermann Aniambossou a confié qu’il s’agit d’une lutte non sélective. Mais chacun doit répondre de ses actes quelque soit son titre ou son rang. Dans cette optique, il a salué l’impartialité de la justice dans les procès attentés contre certains hommes forts du pays. Pour finir, il a invité les populations au calme et à la patience afin de préserver l’intégrité du Bénin.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)