Spread the love

Issa-salifouLa guerre ouverte entre les députés Issa Salifou et Rachidi Gbadamassi est loin de connaître son épilogue. Ce dimanche 1er février 2015, Issa Salifou a fait des révélations sur son collègue. Il soutient que Rachidi Gbadamassi a bel et bien rencontré Patrice Talon à Paris, en sa présence, et a aussi juré sur le Coran de soutenir le Général Gbian, à la présidentielle de 2016. C’était sur le rendez-vous hebdomadaire le « Grand Format » de Canal 3 Bénin.

Canal3 : Gbadamassi a été votre proche à un moment donné. Il sait où il tape. N’avez-vous pas peur qu’il dévoile les choses ?

Issa Salifou : C’est pour cela que je veux intervenir, car je veux qu’il sorte les dossiers. S’il ne sort pas les dossiers, nous risquons de le mettre à nu. C’est parce que je veux que les dossiers sortent que je suis prêt pour le débat contradictoire qu’il a demandé. Je peux vous dire aujourd’hui que le député Rachidi Gbadamassi a rencontré Patrice Talon à Paris en ma présence. La dernière fois, il a été reçu par le Général Gbian où il a juré sur le Coran qu’il va le soutenir.

Vous connaissez le député Gbadamassi assez bouillant. Ne craignez-vous pas quelque chose ?

Si je ne suis pas capable de répondre à Gbadamassi, il vaut mieux que j’arrête la politique. Je n’ai jamais fait une affaire avec lui. Je le connais très bien. Quand on est même présumé coupable dans un dossier d’assassinat, on est très mal placé pour parler

Avez-vous une réponse à l’honorable qui prédit la mort prématurée de l’alliance Soleil ?

L’alliance Soleil est en train de grandir. Le député Samu Adambi, Célestine Zanou et autres nous ont rejoints. On va faire une déclaration dans les jours à venir à ce propos.

L’alliance se nourrit-t-elle de débauchages ?

Pas du tout.

Et comment se négocient ces adhésions ?

L’alliance est ouverte à tout le monde. Nous recevons tout le monde pour voir dans quelle mesure nous irons aux élections en faisant le plus large score possible.

Les élections se dessinent avec l’affichage de la Liste électorale provisoire. Que dit l’alliance ?

C’est à notre honneur. Au moins Sacca Lafia a réussi sa mission. Nous avons aujourd’hui la Liste en ligne. Non seulement elle est affichée, mais elle peut être consultée sur le net. Ceux qui sont à l’étranger peuvent consulter la liste de là où ils sont ; ce qui est une bonne chose.

Vous vous préparez pour les élections ?

C’est par rapport à cela que je n’ai pas voulu laisser passer cette occasion. Après que j’ai accepté le débat contradictoire, la lettre ouverte de Gbadamassi de 2009 est entrée à nouveau en circulation. Cette fois-ci, j’ai dit que je ne raterai pas cette occasion pour en finir une fois pour toute avec lui.

On retient que vous êtes plus pressé que l’honorable Gbadamassi ?

Je le suis. Je suis pressé pour tout. Je ne souhaite pas aller aux élections sans ce débat contradictoire. Avec les déballages, on verra dans quel camp, les gens vont trembler.