Spread the love
Le nouveau maire d’Abomey-Calavi, Georges-Bada

L’élection du Maire de la Commune d’Abomey est désormais chose faite. Par 24 voix contre 13 pour son challenger Patrice Hounsou Guèdè, Georges Bada est élu. C’est dans l’enceinte du tribunal de première instance de la commune, après décision de la Cour suprême que le vote a eu lieu ce mercredi 19 Août 2015.

L’élection du maire d’Abmey-Calavi s’annonçait être un duel entre Georges Bada et le maire sortant Patrice Hounsou Guèdè. Il a tourné à l’avantage du premier, qui l’a emporté haut les mains avec 24 voix contre seulement 13 pour son challenger. Georges Bada a pu bénéficier de la division dans les rangs des autres formations politiques, notamment l’Union fait la nation, l’Alliance Nationale pour le développement et la démocratie et même des Forces cauris pour un Bénin Emergent. Victor Adimi des Fcbe et Julien Honfo de l’And sont respectivement premier et deuxième adjoint au maire.

Initialement prévu pour le 30 Juillet dernier, l’installation du conseil d’Abomey-Calavi avait échoué sous la pression des citoyens venus envahir les lieux. Cet échec de l’élection du maire d’Abomey-Calavi a entrainé le non-respect de l’article 403 du code électoral relatif à l’installation des Conseils communaux ou municipaux et à l’élection du maire qui stipule que : « L’élection du maire et de ses adjoints a lieu, lors de la séance d’installation du Conseil communal ou municipal, au plus tard dans les 15 jours qui suivent l’annonce des résultats debada-g-instal l’élection communale ou municipale. Les membres du Conseil communal ou municipal sont convoqués par arrêté de l’autorité de tutelle. La convocation indique l’élection à laquelle il sera procédé. Cette séance de vote élit le bureau présidé par le plus âgé des membres du Conseil communal ou municipal assisté des deux Conseillers choisis parmi les plus jeunes. En tout état de cause, lorsque le Conseil communal ou municipal n’est pas installé dans les 15 jours qui suivent la proclamation des résultats, sur saisine d’au moins 02 Conseillers élus, la Cour suprême se saisit du dossier et procède à l’installation du maire dans les 15 jours de sa saisine…. ». Ainsi, conformément à cet article, la Cour suprême a effectivement pris ses responsabilités en décidant lundi dernier, de l’élection de l’actuel Maire d’Abomey-Calavi, pour ce mercredi 19 Août 2015, dans l’enceinte du Tribunal de première instance de la localité. Un vote qui a eu lieu sous haute surveillance policière afin d’empêcher les incidents similaires à ceux ayant eu lieu le 30 juillet dernier.

bada-goerges-insatllGeorges Bada un poids lourd de la politique

Le nouveau maire d’Abomey Calavi est un homme connu du grand public. Depuis plusieurs législatures, il est député à l’Assemblée nationale pour le compte de la Renaissance du Bénin, dont il reste l’un des poids lourds. C’est d’ailleurs sous les couleurs de cette formation politique qu’il a renouvelé son siège au parlement lors des législatives du 26 avril dernier, et a été également élu conseiller communale le 28 juin 2015. Juste après son élection au poste de Maire, Léhady Soglo, président de la Renaissance du Bénin s’est rendu au sein du tribunal de Calavi pour lui adresser de vives voix, ses félicitations. Georges Bada est à ce jour le 2e questeur de l’Assemblée Nationale. Depuis le jeudi 6 Août 2015, il est également membre du parlement de la Cedeao.

Inès Zounnon