Spread the love

sante-bEn vue d’améliorer la gestion régionale des crises épidémiques, l’Union européenne organise un exercice international de simulation qui démarre ce jour mardi 18 septembre 2018 à Cotonou. L’annonce a été faite hier par le directeur national de santé publique, Pius Gounandon au cours de la séance préparatoire de l’exercice tenue au ministère de la Santé. Baptisé Projet 48, cet exercice sera organisé simultanément entre le Bénin, le Gabon et le Cameroun sur un scénario identique. Il a pour objectif d’évaluer les forces et faiblesses du dispositif de surveillance de maladie afin d’améliorer la gestion régionale des crises épidémiques. Cinq modules de formation seront revisités à cet effet. Il s’agit, entre autres, de la gestion de l’alerte précoce, de la maintenance des équipements de laboratoire, de la gestion des crises épidémiques et de la communication de crise. La formation sera supervisée par le Commandant Allé Baba Dieng. Le Projet 48 a pour but de tester l’organisation d’un comité de crise et préparer les Etats à faire face aux situations de crises épidémiques. Fiction ayant pour élément central une épidémie atypique, l’exercice se déroulera les 18 et 19 septembre 2018.

 O. I. A.