Spread the love
sonacopLe syndicat des travailleurs de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) a tenu, hier jeudi 1er juin 2017 une assemblée générale. L’objectif était de dévoiler aux syndiqués les difficultés que rencontre l’administration de cette société d’Etat. Au cours de la séance, les travailleurs de la Sonacop ont fait savoir leur mécontentement à l’encontre du président du conseil d’administration.
« Il souffle un vent de complot visant à mettre davantage à mal la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers ». C’est en ces termes que le secrétaire général du Syntra-Sonacop a démarré ses propos liminaires dans la salle de conférence de ladite société. A en croire Liamidi Soumanou, le président du conseil d’administration qui est aussi la personne responsable des marchés publics de la Sonacop serait à l’origine d’un certain nombre de dysfonctionnements dans cette structure étatique. Des difficultés qui se résument entre autres au blocage de la direction générale dans ses efforts de relance de la société et de sa rentabilité. Le conférencier a souligné que le dossier d’appel d’offres relatif à la réparation et à l’acquisition du matériel contre l’incendie dans les dépôts d’hydrocarbures est en souffrance. Il en est de même pour celui relatif à la réfection des bacs de réception des stocks de carburants. Une situation qui selon  Liamidi Soumanou laisse planer une insécurité. Par exemple, le blocage de la réfection du pipeline pour le passage du fuel oïl au dépôt Port autonome de Cotonou assurant la transaction d’une bonne partie des transferts de fuel du Niger et du Burkina-Faso a eu pour conséquence la préférence du port de Lomé par ces deux pays précédemment cités. Le Syntra-Sonacop dénonce également le blocage du budget exercice 2017 au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Les travailleurs de la Sonacop projettent des actions telles que les marches et sit-in les prochains jours. Ils ont reçu pour la circonstance le soutien  de la confédération des syndicats autonomes du Bénin représenté par son 1er secrétaire général adjoint, Richard d’Almeida, et de l’ancien secrétaire général de la Csa-Bénin, Dieudonné Lokossou.
 
Marcus Koudjènoumè