Spread the love
Ancb et Aimf
Synergie d’actions entre les maires Aimf et Ancb pour le développement local

L’Association nationale des Communes du Bénin (Ancb) a initié une rencontre thématique intitulée « développement des territoires et complémentarités ». Cette assise a enregistré la participation active de la délégation de l’Association internationale des maires francophones (Aimf). C’était hier 1er février 2018 à Bénin Royal hôtel.

L’efficacité de la gouvernance à la base passe par une autonomisation réelle des territoires. Les communes sont des territoires autonomes qui gagneront à puiser dans leur potentiel, des outils nécessaires à leur développement intégral.  Le concept tout aussi nouveau de développement des territoires mobilise les politiques publiques et les acteurs de la décentralisation à l’échelle mondiale. Le Bénin n’est pas en marge de cette dynamique impulsée au plan national par l’Ancb avec l’appui de son partenaire historique qu’est l’Aimf. Au cours de la rencontre d’hier, les deux partenaires ont exploré avec les parties prenantes de la gouvernance locale les nouveaux enjeux de la décentralisation, mais aussi les contours d’une coopération plus dynamique avec l’Aimf. Pour le Président de l’Ancb, Luc Atrokpo, les Communes se doivent désormais de conjuguer leurs efforts pour le développement harmonieux des territoires. « La vitalité économique et l’attractivité de nos Communes sont un sujet récurrent de préoccupation pour les collectivités territoriales. Dès lors, il faut activer les leviers de synergie pour apporter une bonne réponse à cette problématique », a-t-il fait savoir. Il n’a pas manqué de saluer la collaboration avec l’Aimf  qui pour lui favorise le partage d’expérience. Pour le Secrétaire permanent de l’Aimf, Pierre Baillet, l’Ancb est un partenaire de taille dans l’implémentation des nouvelles approches en matière de décentralisation. Séduit par le model béninois, il  a toutefois convié les acteurs à plus de synergie. « Travailler ensemble, Etat, collectivités locales, société civile, partenaires financiers», a-t-il exhorté. Le Chef de la Coopération de la délégation de l’Union Européenne, Yves Gillet, a exposé les acquis de la coopération dans le cadre de la gouvernance locale. Il a convié les acteurs à une prise en compte réelle des enjeux.

Le gouvernement aux côtés de l’Ancb

Dans son discours d’ouverture des travaux, le Ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli, a exprimé l’engagement ferme du gouvernement à apporter son appui substantiel pour la réussite du processus. Pour lui, le thème retenu cadre parfaitement avec la vision de l’Aimf qui est de promouvoir une approche intégrée du développement valorisant les actions et les ressources socio-économiques, culturelles et naturelles. Se référant au contexte de mutations constantes, de réformes et de rénovation, Barnabé Dassigli a salué le leadership du Président de l’Ancb qui a compris la nécessité de se mettre dans une coalition d’idées et d’actions avec le Ministère de la décentralisation pour impacter plus rapidement et durablement  le développement des territoires. Les participants ont suivi plusieurs communications, notamment « L’Ancb et les partenariats stratégiques au profit de la décentralisation »; « Le partenariat Aimf-Ue en appui à la décentralisation dans l’espace francophone »; « Le  Programme d’appui au développement territorial de l’Union européenne (Padt) »; « La présentation du projet Paacol ». Rappelons que  l’Ancb a obtenu un appui de l’Union Européenne pour mettre en œuvre le Paacol, avec l’appui technique et financier de l’Aimf.  Ce projet a démarré en janvier 2017. Après l’étape des assises du Bénin Royal Hôtel, la délégation de l’Aimf accompagnée du Président de l’Ancb, de certains Maires et cadres du Secrétariat Exécutif, a  été reçue en audience  au Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale. La journée s’est achevée au siège de l’Ancb par une séance de travail entre les membres du comité de suivi du Paacol.

HA