Spread the love
sante3Après la rencontre à huis clos, jeudi 28 septembre 2017, avec le collectif des syndicats du secteur de la Santé en grève depuis quelques semaines, le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, devrait, de nouveau, échanger avec les grévistes lundi pour la suite des négociations. C’est le Directeur de cabinet du ministre de la Santé qui l’a annoncé, vendredi dernier, au cours de l’émission l’hebdo de Océan Fm. Selon le Lucien Toko, les différents points qui sous-tendent ce débrayage seront encore évoqués. Avec une possible satisfaction du 4ème  point de la plateforme revendicative du collectif : les primes et indemnités de logement.  Cette revendication risque de ne pas être satisfaite, puisqu’il s’agit d’un décret. « Ce n’est pas du ressort des partenaires sociaux d’imposer cela à leur employeur », a  indiqué l’invité. Mais la parade trouvée lors de la rencontre du jeudi dernier, c’est de permettre au collectif de faire des propositions écrites qui pourraient être introduites dans le rapport. Quant aux anciennes revendications (primes de risques, de motivations et d’indemnités de logements), leur incidence financière a été évaluée à 10 milliards de franc Cfa. Les deux camps discuteront des mesures de satisfaction. Selon Lucien Toko, le processus de paiement sera évoqué lundi. 
 
Angèle Toboula