Spread the love

GREVELes hôpitaux du Bénin pourraient cesser de fonctionner normalement les jours à venir. L’annonce a été faite ce mercredi 2 août 2017 par l’intersyndical des ressources humaines en santé Irhs lors d’une conférence de presse au ministère de la santé. Les travailleurs de ce regroupement syndical donnent un ultimatum de 2 semaines au gouvernement pour désamorcer cette grève en gestation. L’Irhs est notamment contre l’affermage et la mise en concession des hôpitaux. Selon Adolphe Housou, porte parole de ce collectif, l’affermage constitue une sorte de privatisation du système sanitaire béninois. L’intersyndical des ressources humaines en santé exige entre autres la publication du rapport de la commission des réformes du secteur de la santé, l’annulation de la décision de création d’un comité technique de mise en œuvre desdites réformes et la mise sur pied d’une commission regroupant les représentants des acteurs sociaux et des différents corps.

Dorcas Gagbegnon (Stag)