Spread the love
Fo LogozoHermann Kossi Quenum alias Fô Logozo n’est plus membre de Ardiess Posse. Il a démissionné de la présidence du groupe par le truchement d’une lettre en date du 06 septembre 2017. « J’ai le regret de vous informer de ma démission du poste de président de l’Association Ardiess Production, poste que j’occupais au sein du conseil d’administration, ce depuis le 16 février 2014 suite à la démission de mon prédécesseur Monsieur Okio Akotchayè Gabin, conformément aux règlements fixant le mandat à deux ans renouvelable ainsi que mon retrait définitif en tant que membre », informe-t-il. Il s’agit là d’un grand coup que reçoit Ardiess Posse, un des rares groupes de rap béninois qui a émerveillé la jeunesse africaine au début des années 2000. Dans sa longue lettre, le lyriciste fongbé du groupe a étalé les raisons de son départ. « Ma décision fait suite à certaines irrégularités administratives et financières constatées et avérées, à des divergences de point de vue et d’opinions ainsi qu’aux poursuites judiciaires conduites par monsieur Sosthène Olubi, plaignant dans une affaire de détournement de fonds de l’Association et d’abus de confiance portant respectivement sur des montants de 31 000 000 de FCfa et 2 000 000 de FCfa dont j’étais accusé mais finalement blanchi par le Tribunal de première instance de Cotonou, le 31 janvier 2017 », a-t-il indiqué. Pour rappel, Ardiess est un groupe de rap formé en décembre 1996. Très tôt, chaque membre du groupe avait pris son indépendance. C’est pourquoi, Fô Logozo sortait des singles en solo ou était en featuring avec d’autres artistes. Dans le même temps, Magic et Grizzly ont évolué ensemble sous le nom de Double S. Le duo a été créé pour perpétuer la révolution Ardiess.
 
Spéro Ahoussinou
(Coll)