Spread the love

ABT du 05 juilletLe Groupe de recherche et d’études pour le développement durable (Gred) est désormais investi à travailler. Jeudi 05 juillet 2018 à l’Isba, le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement a lancé les activités de ce creuset de chercheurs et d’universitaires qui permettront aux décideurs de prendre la décision adéquate en matière de développement durable. Selon le ministre Abdoulaye Bio Tchané, le Gred ne sera pas la première expérience dans le monde en matière de groupe officialisé pour accompagner les processus de prise de décisions sur les Odd. « Il est opportun qu’il s’inspire de l’expérience des grands groupes scientifiques au niveau international qui opèrent dans la sphère des Objectifs de développement durable. Je voudrais citer, par exemple, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evaluation du Climat (Giec) qui, depuis 1988, joue un rôle primordial dans la prise de conscience et de décision sur les enjeux liés au climat en proposant d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation », a-t-il déclaré. A l’en croire, le gouvernement du Bénin attend du Gred un groupe ouvert, participatif, inclusif, pluridisciplinaire qui mobilise l’expertise afin de fournir aux acteurs politiques et publics, les instruments et bases de décisions pertinentes, fiables, opposables et exportables. « Le Gred se doit de devenir une référence nationale et internationale », a-t-il fait savoir. Pour finir, il a remercié les initiateurs et les facilitateurs de ce groupe, en l’occurrence le Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable (Ceped), la Direction Générale de la Coordination et du Suivi des Odd (Dgcs-Odd), le Centre Béninois pour la Recherche scientifique et l’innovation (Cbrsi), le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud), et encouragé les chercheurs et les universitaires dans la mission qu’ils ont accepté de porter.

JSB